Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

À quelques minutes du centre ville de Libourne, plus de 450ha de nature : prairies, vignes, bois, Dordogne ...

À voir également, une magnifique chapelle, le Château Videlot et son parc.

Libourne Condat

Condat, charmant bourg, d'environ 1.200 habitants, au sud-est et à un kilomètre et demi de Libourne est situé sur la rive droite de la Dordogne, à l'entrée d'une presqu'île formée par une immense courbe que la rivière décrit à cet endroit.

Le Condat d'aujourd'hui tire son origine d'un château bâti par Guillaume le Pénitent, duc de Guyenne Ce château devait avoir bien des charmes et des agréments, car les rois d'Angleterre Henry III, Edouard 1er, le Prince Noir et la Princesse de Galles, son épouse, y séjournèrent trés souvent et firent des fêtes splendides

Mais, après la bataille de Castillon, les soldats de Charles VII se portèrent sur Condat, et cette fois, la forteresse féodale disparut pour toujours, sauf la chapelle, qui fut agrandie un peu plus tard et qui devint plus que jamais l'objet d'une grande vénération(net)

Pendant la rando ou à proximité

Chapelle de Condat La Chapelle dans son écrin de verdure, XIIème et XVème néogothique avec un intérieur extraordinaire, n'est pas ouverte en permanence.

la chapelle de Condat se redresse, fière, dans un cadre idyllique aux maisons parsemées et à la nature reine. Le caractère inondable de la palus qui l’entoure la préserve de toute agression urbaine

Séparée de son château détruit par l’armée française à la fin de la guerre de cent ans, elle a bravé le temps, devenant un sanctuaire marial de grande renommée,(à cause de la petite statue en bois de chêne qui se trouve dans une niche au-dessus du maître autel) au même titre que Notre Dame des Marins (à Arcachon) et Notre Dame de Verdelais. Sa source miraculeuse attirait des pèlerins de toute l’Europe qui croyaient en ses vertus curatives notamment pour les maladies d’yeux. La Révolution mit un terme net à ces dévotions, réduisant la chapelle au rang de grenier puis de grange. Ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que de grandes familles libournaises se mobilisèrent afin de redonner à la chapelle sa splendeur d’antan. Miraculeusement, la présence de Viollet-Leduc à Bordeaux, permit de lui offrir les peintures identiques de la Sainte Chapelle et de la rendre presqu’aussi célèbre que sa grande sœur parisienne. La loi de la séparation de l’Eglise et de l’Etat fut un nouveau coup dur pour la belle qui vit ses admirateurs la délaisser progressivement jusqu’à l’aube du XXIème siècle.
 

Historique de la chapelle La chapelle fût vraisemblablement construite en même temps que le Château de Condat palais seigneurial des Ducs d'Aquitaine vers le 11ème siècles. A l'origine ce fût une toute petite chapelle. Les parties les plus anciennes semblent être construites au XIe siècle. Elle fut restaurée et agrandie dans la seconde moitié du XVe siècle, probablement par Charles de Berry, frère de Louis XI, gouverneur de Guyenne. Le style est caractéristique de la transition entre le gothique et la Renaissance.(net)

 

 

 

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Début de la rando avec son habitat typique des palus et panneaux explicatifs sur la faune et la flore

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Marche sur la digue qui  longe la rivière puis nous contournons le lieu dit Ridet ...

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Toujours sur le chemin du Roy, des pieux en béton nous interpellent

Il s'agit des fondations de la ligne ferroviaire Libourne Langon ! ligne qui n'a jamais vu le jour

Libourne Condat
Libourne Condat

Passage devant le château "les Galets": exemple de propriété viticole de la palu de Condat il doit son nom aux galets déposés par la rivière ; sur ce domaine nombreux vestiges de villas gallo romaines

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Nous quittons la petite route pour longer la Dordogne au plus près

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Au lieu dit la Corbière juste après le carrelet il y a un arbre en forme de V : franchissement du fossé en empruntant une traverse et passage entre les 2 branches Seule difficulté du parcours !

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Nous Continuons  le long de la Dordogne ; La dernière partie du parcours recèle une magnifique surprise !

le Château de Videlot.et son magnifique parc

Le château appartient à la famille Moueix viticulteurs négociants de renom , propriétaires entre autre de Château Pétrus ...

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Nous nous éloignons de la Dordogne pour rejoindre les petites rues de Condat

Des filets ,des nasses nous rappellent la présence de pêcheurs Nous rencontrerons d'ailleurs la rue de l'Alose

 

Libourne Condat

Côté rue et toujours pour le plaisir des yeux regard sur le château Videlot - côté face -

Libourne Condat
Libourne Condat
Libourne Condat

Après avoir pris l'impasse de la Capelle nous rejoignons la chapelle Notre Dame de Condat et terminons cette jolie balade

Libourne Condat
Libourne Condat

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd’hui c’est la reprise de nos randos et beaucoup de nouvelles têtes !

Après les présentations ,les histoires de chacun ,les souvenirs des vacances passées … ,nous partons pour Mombrier

Mombrier est située en Haute Gironde, dans le canton de Bourg-en-Gironde. C'est une des plus petites communes du canton en superficie (425 hectares) située à 4 km de Bourg

Plus de 350 habitants se répartissent depuis toujours en plusieurs hameaux et dans un bourg-centre.

Une présence humaine ancienne s'organise dès le Néolithique

Le Moyen Âge voit la construction de l'église Saint-Sulpice du nom médiéval de la paroisse au XIIIe siècle. Ses structures romanes conservées (abside, tour du clocher) ont été classées Monument Historique en 1925. Cette église a subi de nombreuses modifications

Passage devant  l’église Saint-Sulpice de Mombrier. 

photo du net
photo du net

photo du net

Nous voilà partis !

Nous marchons à travers vignes et forêts sur des chemins vallonnées.

La reprise pour certains est difficile !les montées se multipliant !

Mombrier
Mombrier
Mombrier
Mombrier
Mombrier

Entre le XIIe et le XVIIe siècle, des moulins à eau (Philosophe, Labatut) sont bâtis le long de la rivière Mangaud et servent à teiller le chanvre. Egalement Des moulins à vent sont également présents sur les sommets et témoignent d'une grande activité céréalière qui peu à peu disparaîtra au XIXe siècle pour laisser la place à la viticulture.

 Au XIXe siècle, la culture de la vigne se développe. Elle couvre aujourd'hui la quasi-totalité de la commune

Une belle balade avec beaucoup de côtes .....mais  nous sommes dans les célèbres Côtes de Bourg et elles portent bien leurs noms!

Des côtes à monter et descendre avec de superbes points de vue

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Agréable balade dans les Landes le long d'une rivière appelée : courant du Huchet entre Pichèlebe et son embouchure, dans l'Océan-Atlantique sur la commune de Moliets-et-Mâa plage.

Balade qui nous fera traverser  la réserve naturelle du Courant du Huchet, et une multitude de paysages : Lac Landais, Forêt Landaise , Marécages, Sable, Mer ....

 

Elle nous permettra à l’embouchure du courant d'Huchet de bénéficier d'un magnifique point de vue sur des lacets qui se sont formés au fil du temps, et rendant un paysage étonnant.

HUCHET
HUCHET
HUCHET

SITUATION La Réserve Naturelle du Courant d'Huchet se situe à l’ouest du département des Landes ,le long du littoral atlantique, sur les trois communes de Léon, Moliets-et-Maa et Vielle-Saint-Girons. 

HISTORIQUE Il y a 5000 ANS la constitution des systèmes dunaires a eu pour conséquence de bloquer les écoulements d’eau superficiels, ce qui a entraîné la formation de marais et de plans d’eau littoraux.Si les grands lacs situés au nord et au sud du Bassin d'Arcachon n'ont plus d'exutoire direct vers l'océan, les petits étangs littoraux du sud des Landes sont encore reliés à celui-ci. L’étang de Léon a gardé un exutoire direct à l’océan, le courant d’Huchet, du fait de la faiblesse des apports sableux sur la partie méridionale du littoral.Le courant d'Huchet, véritable cordon ombilical entre le l'étang de Léon et l'océan atlantique, constitue un site riche en histoire, en traditions et en habitats pour la flore et la faune. Découvert en 1911 par le poète italien Gabrielle Annunzio, le courant d'Huchet devient rapidement un haut lieu de rencontre de gens « de savoir et de bon goût ». Dès 1934, celui-ci est classé parmi les monuments naturels et les sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque : sa consécration était accomplie.(net)

MILIEUX NATURELS La réserve naturelle constitue un espace réduit où se côtoient de l'eau douce et de l’eau saumâtre, des sols très secs à inondés et, de ce fait, comporte de multiples faciès ; d'où la présence d’un nombre élevé d'espèces tant animales que végétales. Elle comprend : l'étang de Léon et ses rives marécageuses ; une rivière et sa forêt galerie; des marais et tourbières ; la forêt de pins maritimes ; la dune littorale

HUCHET
HUCHET

Description sommaire de la réserve naturelle

Elle comprend :

·          l'étang de Léon

·          un cours d'eau rapide et sa forêt galerie (aulnaie - saussaie - chênaie),

Le courant d’Huchet est long d’environ 9 km.

Après le barrage, le courant devient plus "torrentiel" et sinueux et façonne son lit entre les dunes dans lequel son lit a tendance à s’enfoncer, évolution qui a justifié la mise en place de seuils.

Il oblique ensuite à angle droit vers le sud, entre le marais d'Huchet et le marais de la Pipe, et longe le cordon dunaire sur environ 3,5 km avant de trouver un passage permettant aux eaux de l'étang d'atteindre l’océan.

Le courant d’Huchet reste le seul cours d’eau landais dont l’embouchure n’a pas été définitivement fixée

Le courant d’Huchet est un milieu aquatique d’eau douce courante qui subit la pénétration des eaux des grandes marées.  La limite de salure des eaux a été fixée par décret (04/07/1853) au niveau de Deléon

·          des marais et tourbières,

Ces formations correspondent à un blocage de l’écoulement des eaux superficielles par le cordon dunaire récent

Sur le marais d'Huchet, il subsiste deux petits plans d’eau dont la communication est en cours de comblement, entourés d’une bande réduite de végétation marécageuse  .Ainsi Le marais de la Pipe couvrait une centaine d'hectares il y a un siècle.

·          la forêt de pins maritimes,

La pinède est omniprésente dans la réserve et occupe environ 260 hectares. Naguère exploitée par les résiniers, elle n'est plus utilisée aujourd'hui que pour la production de bois ou la stabilisation des dunes côtières (forêt de protection).

·          la dune littorale

Le domaine dunaire, propriété de l’État, est géré par l’O.N.F. Situé à proximité de l'océan, il est soumis à de fortes amplitudes thermiques (jusqu'à 40 °C au sol l'été) et abrite une végétation halophile ( pouvant vivre dans un milieu salin.)et xérophile. (Qui a pour habitude de vivre dans une zone désertique)

On y retrouve en abondance les espèces classiques qui jouent un rôle important dans la fixation des dunes ( l'oyat) (net)

Tout d'abord nous pénétrons  dans une forêt aux essences d'arbres variées, par l’intermédiaire d'un chemin assez large et aux abords bien entretenus Peu à peu nous rentrons dans un environnement  classique de sylviculture dans les Landes.

Ce passage est composé de pins maritimes (appelés aussi pins Landais) qui ont été planté en masse au XIXe siècle dans les Landes ainsi que les départements limitrophes afin d'assécher les Terres qui était très marécageuses à l'époque.

La forêt des Landes est désormais la plus grande d'Europe d'un seul tenant.(net)

HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET

Nous arrivons au niveau du Marais de la Pipe.avec un poste d'observation, judicieusement documenté où nous disposons d'une belle vue sur cette zone sauvage.

Vous pouvez y guetter les oiseaux et la faune fréquentant ce type d'environnement : Hérons cendrés, Aigrettes ...

Nous croisons une série de panneaux présentant une partie de cette faune. On y apprend notamment que ce site est habité par des visons d'Europe une espèce menacée ...

 

HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET

Après quelques minutes, nous marchons sur le haut d'une dune longeant et surplombant le Huchet et ses méandres de quelques mètres.

Derrière cette rivière vous remarquez une autre dune qui nous couvre la vue sur l'Océan Atlantique pourtant situé à quelques mètres

Nous arrivons  à la limite de salure des eaux;(marquée par la différence de couleurs   entre l'eau de la mer et celle provenant du Huchet ); on peut  observer au loin le Huchet qui serpente découpant la plage de Moliets.(net)

 

 

HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET

Peu après, nous arrivons au très joli alignement de Cyprès Chauves de Louisiane. Ces arbres ont pour particularité principale la forme de leurs racines qui sortent de terre par l'intermédiaire de protubérances de formes et tailles différentes, s'apparentant à des sortes de piques. Localement ils ont grandi de belle manière, profitant du Huchet ( un petit fleuve côtier Landais ) et du côté marécageux de cette réserve naturelle qui l’entoure.

En effet, ces arbres se plaisent particulièrement dans des zones très humides.Ils forment un ensemble tout simplement magnifique(net)

HUCHET
HUCHET
HUCHET

Après l'effort , un petit tour en ville et arrêt pour certaines dans les boutiques du front de mer...

HUCHET
HUCHET
HUCHET

mais il est temps de rejoindre la ferme auberge !

HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET

L'après midi, alors que les conditions météo ne permettent pas la balade en bateau nous irons à l'embouchure du courant d'Huchet et profiterons d'un paysage étonnant !

HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET
HUCHET

La fin de la journée se clôturera par le traditionnel pot de l'amitié accompagné des mots de notre nouveau président avant de souhaiter à chacun de bonnes vacances

HUCHET
HUCHET
HUCHET

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd'hui départ pour une randonnée  d'une vingtaine de kms autour du village d'Auros

Auros

Chef lieu de Canton de 14 communes rurales réparties dans un environnement agraire, Auros est situé sur le rebord méridional de la vallée de la Garonne, coupé à angle droit par le Beuve, un cours d'eau venant de Bazas et s'écoulant vers Bieujac.

Le nom d'Auros vient peut être d'Au Ros, c'est-à-dire le roc. Le site est marqué par deux implantations fortifiées : un château baronnial  implanté sur l'éperon rocheux à l'aplomb d'une boucle du Beuve et l'Abbaye cistercienne du Rivet (12ème siècle).

Le bourg se définit par une large rue avec aménagement d'une place du Foirail, autrefois utile au marché et aux foires au bétail. Tout au long de la grand rue, de belles maisons du 16ème siècle au 19ème siècle témoignent de la qualité de son urbanisme.(net)

 

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

Dominant les vallées environnantes et entouré par les coteaux de la Garonne,
Le Château La Peyrère : château 18ème, son vignoble sur le tertre, son verger, ses bois et ses champs en font une propriété pleine de charme et de ravissement

Domaine de la Peyrere

Le domaine de Peyrere, très tôt exploité pour ses vignes situées sur des terrains de graves de Savignac, devient au XVIIIe siècle la demeure d’un noble négociant.

Dès le XVIe siècle, la propriété appartient à la famille Lassus, dont un ancêtre est reçu bourgeois de Bordeaux en 1582. Le château actuel est construit par Raymond de Lassus, négociant et banquier à Bordeaux, anobli par une charge de secrétaire du roy en la chancellerie. Cet habile négociant, propriétaire d’un bateau également baptisé La Peyrere, peut grâce à sa fortune édifier non seulement une très belle résidence mais aussi la chapelle Saint-Roch de l’église.

La demeure construite au milieu du XVIIIe siècle présente un corps principal de cinq travées sur deux niveaux. Elles sont percées d’élégantes baies cintrées et par une succession de trois belles lucarnes surmontées de frontons. Le logis est flanqué de deux pavillons bas. Des bâtiments de communs prolongent la composition.

Tombés sous le charme de cette propriété le château est acheté en 2003 par Cathy et Jean-Jacques Lucas, Devenu leur maison d'habitation, le château est depuis, leur principal centre d'intérêt et fait l’objet de restaurations attentives. Une aile des communs est louée pour des réceptions. Le domaine produit toujours des vins, blancs et rouges.(net)

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

Le parcours s’enfonce ensuite dans les bois, tout en longeant une palombière, traverse le petit ruisseau du Beuve , passe à côté d'un joli lavoir pour se retrouver face à un important élevage

Nous traversons le petit village de Savignac : la commune de Savignac a un passé prestigieux dont le patrimoine architectural témoigne.

Le village est situé sur la grande route allant de La Réole à Bazas et les voyageurs empruntent le chemin qui remonte la Bassanne . L’imposante église du village est donc certainement utilisée comme halte par tous ces pèlerins, étant donné la dévotion locale à saint Roch, protecteur des voyageurs malades.

Par ailleurs, la commune bénéficie de sols fertiles facilitant la culture du tabac gris qui constitue longtemps une ressource annuelle régulière.Ceci explique la présence de séchoirs bâtis en bois dans le paysage.

 

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

L'église Saint-Roch (construite à l’époque romane) qui fait face à la route d'Auros est construite sur un éperon rocheux qui surplombe d'une cinquantaine de mètres la vallée de la Bassanne et dominant ainsi un paysage forestier Elle date du XIIe siècle.Le chevet de l’église est intéressant par sa structure romane.
L’église est construite au XIIe siècle. Ses dimensions importantes s’expliquent probablement par le fait que d’une part, le village est sur un important chemin de pèlerinage et que d’autre part, son patron est saint Roch, protecteur des voyageurs malades.(net)

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

Nous poursuivons notre randonnée ,toujours dans un cadre verdoyant et apaisant, et prenons la direction de l'abbaye du Rivet via le village de Brannens

Charmant petit village fleuri, il bénéficie d'un environnement forestier et agricole. Céréales et bétail y sont traditionnellement produits.(net)

C'est une très ancienne paroisse qui existait dès le xie siècle  À la Révolution, la paroisse Saint-Sulpice de Brannens forme la commune de Brannens.

Ici aussi les séchoirs sont encore nombreux , témoins d'une agriculture florissante !

Dès le XVIIIe siècle, la culture de la plante Nicotiana se répand, pour la consommation de tabac à pipe, à priser ou à chiquer. La production du tabac gris se développe dans le secteur sous le Second Empire, lorsque le baron Jérôme David, un familier de l’empereur Napoléon III, est élu maire de Langon en 1860. C’est lui qui implante le grand entrepôt des tabacs de Langon, où se rendent alors les paysans du canton avec leurs charretées de "manoques", paquets de feuilles de tabac.

Dans le secteur de Brannens, la plupart des paysans cultivent une partie de leurs terres en tabac gris, et construisent des séchoirs à côté de leur ferme ou au milieu des cultures. Les séchoirs sont en bois goudronné, bâtis sur un solin de pierre.

Avec le déclin de cette culture, les légers bâtiments en bois que sont les séchoirs sont souvent abandonnés ou disparaissent (net)

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

L’abbaye cistercienne du Rivet.

L’abbaye, qui tire son nom d’un ruisseau, le Rivet, affluent du Beuve, est l’un des plus anciens monastères de France. Un document de 1721 le fait remonter à l’époque de Charlemagne. Fondé par des Bénédictins, il adopta vers 1190 la réforme de Cîteaux et eut à souffrir des guerres et des Huguenots. Malheureusement aucune archive n'a résisté aux dures périodes de la guerre de cent ans puis aux guerres de religion de la Fronde et enfin de la Révolution au cours de laquelle les derniers moines durent s'exiler(1790) .Parmi les abbés du Rivet attachés à sa restauration, il faut citer Dom Charles Benjamin de Buffon, frère du célèbre naturaliste.

En 1938, des moniales cisterciennes de Blagnac (Haute-Garonne) redonnèrent vie à cet antique monastère.

Aujourd'hui ces fortifications du IXème siècle entourent partiellement le monastère. L'église restaurée comporte des murs et des colonnes du XIIIème siècle ainsi que des chapiteaux et des corbeaux de l'époque mérovingienne.

L’ordre avait pour mission de mettre en culture, de construire des moulins à eau, de mettre en exploitation la vie rurale aux alentours par des granges cisterciennes, des paroisses annexes, des conseils de techniciens agronomes ou mécaniciens. Le moulin du Rivet joua un grand rôle pour nourrir le secteur jusqu’en 1790 . . Aujourd’hui, les religieuses y vivent, y prient et y travaillent : élevage de poulets fermiers, confection de vêtements liturgiques et de foulards en soie...

En plus des offices réguliers, l’abbaye accueille aujourd’hui des retraitants, des séminaires ou tout simplement des personnes qui recherchent un peu de solitude et de réflexion.(net)

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

A l' heure du jeûne à l'abbaye du Rivet ...puis participation aux tâches ménagères ...

AUROS
AUROS

Après un bon repas fort copieux nous repartons sur les petites routes départementales ,et croisons la petite Église Saint-Germain

Auros est autrefois entouré de plusieurs hameaux d’importance. Au centre de l’un d’eux se dresse la belle église Saint-Germain, du XIe siècle.

Au Moyen Âge, la dévotion conduit parfois les villages à construire plusieurs églises. Durant la Révolution, l’église est vendue comme bien national et transformée en remise agricole, séchoir à tabac, étable à moutons .

Quand on y fit des travaux pour la remettre au culte en 1989, on mit à jour à l’intérieur les fondations d’un édifice plus ancien, carolingien ou peut-être mérovingien. Il est fort probable que dans ce vallon du Beuve, fertile, il y ait eu une villa romaine.(net)

AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS
AUROS

Vues sur les coteaux ...

Les terres, de natures variées selon les vallées , permettent la polyculture, (autrefois le tabac gris ), mais aussi l’élevage de bétail pour la plupart de  race bazadaise. Certaines terres sont cultivées en céréales (principalement du maïs), et évidemment en vigne (AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur).

AUROS
AUROS

Retour à Auros

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd'hui nous partons pour Pauillac , ville située sur la rive gauche de l'estuaire de la Gironde dans le Médoc et qui se situe à 50 km au nord de Bordeaux.

Nous nous apprêtons à marcher à travers les vignes autour de très célèbres châteaux pauillacais : Château Mouton Rothschild, Château Pontet-Canet, Château Grand-Puy-Lacoste,Château Lafite Rothschild ,Château Pédesclaux , Château Lynch-Bages...Il y en a beaucoup d’autres...

pauillac

Notre circuit démarre à Artigues et non à Lourdes ! Nous nous garons devant une grotte au lieu-dit Artigues . Surplombée d'une statue de la Vierge,c’est une réplique de la Grotte de Lourdes, construite par les Demoiselles Averous au XVIIIème. Propriétaires d’un vignoble à Pauillac, on dit que chaque année les Demoiselles Averous échangeaient un tonneau de leur vin contre un tonneau d’eau bénite de Lourdes afin d'en arroser la vigne..

Juste avant de parvenir à notre lieu de rendez vous ,nous avons pu apercevoir une drôle de tour il s'agit de La Tour d'Aspic

Construite au milieu du XIXème siècle par Anne-Françoise Averous qui possédait le château Averous, aujourd'hui appelé Haut-Batailley. Cette tour est surmontée d'un dôme et d'une Vierge foulant aux pieds une vipère, symbole du Mal. Ces tours servaient aux propriétaires pour observer le travail des vendangeurs ainsi qu'à entreposer des outils(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Nous prenons le chemin vers le Nord, traversons la route pour nous enfoncer parmi les rangs de vigne et peu à peu découvrir--le--Château Pibran, cru bourgeois et son joli portail .

pauillac
pauillac

:Tournons à gauche puis à droite pour nous rendre au-----Château Pontet Canet  5ème Grand Cru Classé est l’un des premiers domaines viticoles à avoir réintroduit le cheval pour le travail de la vigne.

Nous voici devant le château Pontet-Canet

Ce domaine (81 ha )est l'un des plus vastes du Médoc, au début du siècle, Pontet Canet est né du nom de son fondateur J. F de Pontet grand écuyer du roi devenu gouverneur du Médoc, qui rassemble plusieurs parcelles de terres situées à Pauillac (début du XVIIIe siècle) et de ses descendants ayant ajouté les vignobles mitoyens du nom de Canet, appellation cadastrale (selon l’usage du temps,  : Pontet-Canet.).

De 1865 à 1975 la famille Cruse fait connaître ce vin dans le monde entier.. La famille Cruse était une riche famille de négociants bordelais. Ils possédaient plusieurs propriétés prestigieuses comme le château Rauzan-Ségla ou le château Giscours. À la fin du XIXe siècle, la famille Cruse modernise les installations et le processus de vinification et restera propriétaire du domaine jusqu'en 1975. En 1975, Guy Tesseron acquiert le château, bel édifice entouré de chais avec  cave souterraine.

En plus de deux cents ans, Pontet-Canet n’a connu que trois propriétaires différents, et est resté toujours familial. Ceci explique peut être le caractère intime de ce château ,la présence de magnifiques cuves en bois installées dans le cuvier au 19e ! et le charme du parc pris sur le vignoble à la même époque

Les terres du Château Pontet-Canet se situent au cœur de l’appellation Pauillac, au sud des vignobles voisins de Mouton Rothschild et d’Armailhac.

La philosophie affichée à Pontet-Canet est d’intervenir le moins possible, mais le plus naturellement dans le vignoble. Aujourd'hui 5ème grand Cru, le millésime 2010 est le premier millésime de Pontet-Canet certifié bio et biodynamique pour l'intégralité du vignoble. 

Architecture

Les bâtiments du château ont été construits dans le style néo-classique au milieu du 18 e. Ils sont divisés en deux parties, la partie droite de la bâtisse date de 1755 et la partie principale date de 1781. Soit un an après l'inauguration du grand théâtre de Bordeaux, ayant inspiré la colonnade à l'entrée de la demeure similaires aux colonnes du grand théâtre.

Terroir :Les vignes du château sont reparties sur trois parcelles  Vin: Le vin mûrît durant 16 à 18 mois dans les barriques en chêne français Dans le vignoble à densité élevée (9 000 pieds/ha), la moyenne d'âge des vignes est de 45 ans, les vignes les plus âgées ont environ de 75-80 ans et les plus jeunes sont plantées à partir de 5 ans.(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Après avoir traversé la départementale nous faisons halte quelques instants devant le-Château d’Armailhac, 5ème Grand Cru Classé. Notez que par manque  d’argent lors de sa construction le château est resté inachevé d’une moitié « verticale ».

Château d'Armailhac

Histoire du domaine :En 1750, un  registre mentionne que Dominique Armailhac a "complanté en vignes" les terres familiales médocaines( 15 à 16 hectares environ). À la fin du XVIIIe siècle, le vignoble, alors communément appelé Mouton d'Armailhacq atteint 52 hectares

Dès 1831, la qualité de Mouton d'Armailhacq s'améliore grandement à tel point que les vins se vendent deux fois plus chers que les productions voisines, pourtant bien mieux cotées.

En 1844, le domaine est criblé de dettes. La propriétaire, Madame Darmailhacq revend au Château Lafite Rothschild les Carruades de la commune du Pouyalet.

Le Comte Adrien de Ferrand, acquiert le domaine en 1878. Le vignoble couvre alors près de 70 hectares. En 1931 le Comte de Ferrand crée la Société Anonyme du Domaine de Mouton d'Armailhacq. Le jeune baron Philippe de Rothschild devient actionnaire minoritaire et rachète en viager la totalité des parts en 1933. Un an plus tard, à la mort du Comte, il devient le propriétaire effectif du domaine

À partir de 1956, le vin de Mouton d'Armailhacq porte le nom de Mouton Baron Philippe puis celui de Mouton Baronne Philippe et c'est finalement en 1989 que la baronne Philippine de Rothschild décide de rendre à Mouton d'Armailhacq son identité d'origine, sous le nom de « Château d'Armailhac ».

L'étiquette s'orne de la reproduction d'une figurine (l'Automne II) qui se trouve au Musée du Vin dans l'Art de Château Mouton Rothschild.

Terroir: Le vignoble de Château d'Armailhac s'étend sur près de 70 hectares dans la partie nord de la commune de Pauillac.(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

 Continuons  la route bordée d'énormes platanes. A ce niveau, nous pouvons apercevoir  un des plus connus mondialement :le Château Mouton Rothschild

1er Grand Cru Classé. C’est le baron Philippe de Rothschild qui fit aménager ici le « musée du vin dans l’art »  et illustrer les étiquettes de son vin par des artistes (Picasso, Chagall, Miro, Warho Ainsi les bouteillles qui accueillent ce vin remarquable ont pour originalité une étiquette dont le dessin est confié pour chaque millésime à un artiste depuis 1945.

En 1853, le Baron Nathaniel de Rothschild acheta aux enchères le Château Brane Mouton auquel il a donné le nom actuel "Mouton Rothschild" et qui sera classé en 1855 Deuxième Grand cru classé.

Après le décès de Nathaniel de Rothschild en 1870, le Château reste dans la famille, sans grand développement jusqu'en 1922 où Philippe de Rothschild prend le contrôle du domaine. Il s'y implique pleinement dès 1923, et sera l'artisan de la résurrection du Château. L'année 1924 marque la première mise en bouteille au château (une première dans le Bordelais).

En 1973, la seule révision jamais réalisée de la classification de 1855 consacre Mouton au rang de premier Grand Cru. À cette occasion la devise Premier ne puis, second ne daigne, Mouton suis, est devenue : Premier je suis, second je fus, Mouton ne change. Depuis 1983 le domaine appartient à Michel Delberghe-Rothschild(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Après avoir  monté une "côte", nous prenons  une petite route et nous nous dirigeons vers le hameau qui abrite le château Lafite-Rothschild, 1er Grand Cru Classé.

Le château Lafite Rothschild est un domaine de 178 hectares, dont 103 ha de vignes. Il produit l'un des vins de Bordeaux les plus prestigieux et célèbres au monde.

Le château Lafite Rothschild est un « premier cru »  Il partage cette rare distinction avec les châteaux Margaux, Latour, Mouton Rothschild et Haut-Brion.

C’est sans doute sur la base d’un ancien manoir remanié et orné de tours que s’est construit l’actuel château; il tire son élégance d’une puissante sobriété

Le château tire son nom de la famille de la Fite, Il y avait probablement déjà des vignes sur la propriété, mais c’est vraisemblablement au milieu du 17 e que s’est constitué ce prestigieux vignoble alors propriété de la riche famille de Segur  Avec les châteaux Mouton, Latour et Calon, ce domaine appartenait au Marquis de Ségur qui fit connaître les vins du Médoc à la cour de Versailles. En 1985 le 1er chai à barrique  circulaire fut construit ici par l’architecte Ricardo Bofill. le château changera souvent de propriétaires ;Le Baron James de Rothschild acquiert le château Lafite en 1868  pour une somme exorbitante, l’intuition était bonne Ses héritiers en sont toujours propriétaires.

Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques

Vignoble: Le vignoble de 114 ha est réparti en trois parcelles L'âge moyen des vignes du grand vin est de 40 ans, les 20 ha de jeunes vignes (moins de dix ans) étant utilisés pour l'élaboration du second vin. Il existe également des parcelles extrêmement âgées de plus de 80 ans, l'une dite « La Gravière » datant même de 1886.

Vins: La maturation du vin est réalisée pendant 18 à 20 mois en barriques de chêne . Lafite Rothschild produit environ 15 000 à 20 000 caisses par an.

Les millésimes mythiques sont 1921, 1945 et 1982, auxquels peuvent se rajouter 2000 et 2005 dans les années récentes.

Prix

Les prix des vins de château Lafite Rothschild sont parmi les plus élevés du Bordelais et ont connu depuis 2009 une inflation importante liée notamment au développement du marché chinois. Ils s'échelonnent de 700/800 euros pour les millésimes moins recherchés , jusqu'à plusieurs milliers voire dizaines de milliers d'euros pour les grands millésimes anciens pouvant remonter jusqu’à l’époque de la Révolution française.

Millésimes

Le château Lafite Rothschild a obtenu la note de 100/100 par Robert Parker pour les millésimes 1986, 1996, 2003 et 2010(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Nous déambulons parmi des vignes prestigieuses et faisons un arrêt pour admirer ce château élégant avec sa pièce d'eau ,ses terrasses , son potager... le tout parfaitement entretenu ! un point de vue magnifique !!!

Nous traversons plusieurs petits hameaux comme Anseillan ,Mousset ... pour nous rapprocher de la ville de Pauillac Au loin nous apercevons une ancienne raffinerie fermée en 1985 ;celle ci a fait place à une zone de stockage d’hydrocarbures et, signe des temps , l’énergie solaire à remplacé l’énergie fossile avec pas moins de 18 ha de panneaux photovoltaïques

Nous sommes toujours  dans les grands domaines viticoles de l’appellation Pauillac. et nous découvrons au gré des chemins les chais ultra modernes du Château Pédesclaux, Grand Cru Classé en 1855

Château Pédesclaux fut acheté par Jacky et Françoise Lorenzetti en 2009. Grâce à l’ambition de ces derniers, l’équipe technique met en place un important travail de fond qui permet d’amorcer la renaissance de la propriété. Pour asseoir ces nouvelles bases, ils décident de reconstruire l’ensemble des installations techniques et confient cette réalisation à Jean-Michel Wilmotte, architecte mondialement reconnu. Il crée alors un outil à la pointe de la technologie dans le plus pur respect du raisin et du vin, mêlant harmonieusement métal, verre et pierre.(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

 Nous sommes sur le bord de l’estuaire ; sur la gauche tout au fond nous pourrions voir l’appontement du Terminal 700 l’Airbus : c’est ici par la mer depuis toute l’Europe qu’arrivent les pièces de l’A380 pour y être acheminées par voies fluviale et terrestre jusqu’à l’usine d’assemblage à Toulouse. Autrefois cet appontement servait à embarquer les passagers sur des transatlantiques à destination de l’Amériques Centrale et du Sud. C’est d’ailleurs pour porter du courrier sur un de ces bateaux qu’en 1913 eu lieu le premier vol de poste aérienne entre Paris et Pauillac.

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Nous suivons les quais de Pauillac et sommes frappés par ces quais qui s’étendent sur plus de 1300m de long, ce qui est en fait la façade fluviale la plus longue du département de la Gironde. Superbes, ces quais sont le reflet de l’opulence et d’un certain âge d’or de la ville aux XVIIIe et XIXe siècles : de magnifiques façades, se succèdent harmonieusement. De 1884 à 1898, les quais sont peu à peu construits et aménagés. De nombreuses demeures, le plus souvent à un étage, sont alors construites par les représentants des familles les plus importantes de la commune ;

Remarquons le Château Grand Puy Ducasse, 5ème Grand Cru Classé5( fin du XVIIIe début du XIXe ). Il offre la particularité d’être l’unique propriété en plein cœur de Pauillac, face à la Gironde. Les bâtiments sont disposés en fer à cheval autour d’un petit jardin, seul à posséder ce type d’agencement sur la façade. Une belle grille en fer forgé délimite le jardin sur le quai. Déjà cultivé et très apprécié au XVe siècle, ce château appartenait à un domaine plus vaste qui fut séparé en deux au XVIIe siècle.

Quai Antoine Ferchaud, se trouve le monument le plus spectaculaire : la Mairie construite vers 1880 Elle est tout-à-fait représentative de l’architecture publique de la fin du XIXe siècle. Le blason de la ville trône sur le fronton triangulaire qui couronne l’édifice .

Depuis les quais et de très loin dans la campagne environnante nous apercevons le clocher de l'église Saint-Martin de Pauillac Cette église, construite avec les matériaux de l'ancienne église devenue trop petite. L'architecte bordelais Armand Corcelles s'est inspiré de l'art grec très à la mode au XIXème siècle. D'une grande sobriété, la façade occidentale est surmontée d'un immense fronton.

On emprunte la passerelle de bois longeant l’Estuaire, invitation à la promenade et aux découvertes; on peut rejoindre le port de plaisance en marquant un temps d’arrêt à l’Esplanade La Fayette où trône une maquette en bronze représentant son vaisseau "La Victoire" commémorant le départ du Marquis pour l’Amérique En 1777 le marquis de La Fayette appareilla de Pauillac afin de joindre les Amériques, en passant par l'Espagne, pour secourir le peuple américain pendant la guerre d'indépendance américaine.

Ce port de plaisance inauguré en 1977, dispose de nombreux emplacements pour les bateaux de plaisance et d’une belle halte nautique pour l’accueil des navires plus importants. Il abrite également un certain nombre de bateaux de pêche reconnaissables à leurs grands filets verticaux,  Du port de Plaisance, nous disposons d’une vue panoramique, à la fois sur l’estuaire et sur l’immense façade du fleuve.

On gagne ensuite une des plus ancienne rue de Pauillac : la rue Victor Hugo ou se situe notre restaurant (net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

L'après midi nous reprenons notre balade le long de l'estuaire en empruntant la passerelle de bois longeant l’Estuaire,  avec un  arrêt à la Maison du Tourisme et du Vin

Une fois la visite terminée nous poursuivons sur le chemin des "  Jardins de l’Estuaire", espace nature et détente depuis 2014 

On peut y apercevoir  l’île de Patiras la plus ancienne de l'estuaire, qui abrite des parcelles de maïs et de vignes ainsi qu'un phare. Première île que l’on rencontre dans l’estuaire de la Gironde quand on remonte vers Bordeaux, qui appartient à la commune de Saint-Androny (33). Elle couvrait 200ha à la fin  du XVIIIe siècle et servait de lieu de quarantaine pour les navires provenant des destinations lointaines, qui y déchargeaient les marchandises (balles de laine et de coton) pour éviter toute contagion. On y cultive aujourd’hui des parcelles de maïs et de vignes. On aperçoit son phare qui veille sur l’île, telle une sentinelle. Au XIVe siècle, il y eut même une léproserie .

Un peu plus loin la présence des  carrelets , - petites cabanes de pêche - sont là pour nous rappeler que l’on pêche dans l’estuaire des crevettes, des aloses, des lamproies et les fameuses civelles ou pibales, bien connues de tous les gastronomes(net)

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Nous quittons l'estuaire et prenons la direction du  Village de Bages

Au coeur du vignoble de Pauillac, Le village de Bages est un lieu chargé d'histoire qui a été restauré par la famille Cazes en 2003, et qui célèbre l'art de vivre

.Au début des années 2000, Jean-Michel Cazes envisage une extension de Château Lynch-Bages,Grand Cru Classé ;il a alors un déclic et saisit l’occasion de sauver le hameau de son enfance dont l’histoire est liée à la vigne et à la région

Il développe un éventail d’activités et de lieux de vie conjuguant la vigne, l’histoire, la culture, la gastronomie et l’art de vivre le vin.

Autour de la place centrale se trouvent le bistrot Café Lavinal, la boutique Bages' Bazaar
la Boucherie de Bages et l'Atelier Vélo de Fun

Lynch-Bages & Cie réunit également le Château Cordeillan-Bages, hôtel et restaurant gastronomique .Située à 5 minutes de la Gironde, la chartreuse du XVIIème siècle entourée de vignes et jardins abrite un hôtel 4 étoiles

Une fresque sur l'un des murs nous rappelle l'histoire de la famille Lynch En 1691, John Lynch, quitte l'Irlande pour le Médoc et se tourne vers le commerce. Son fils Thomas hérite en 1749 d'un domaine viticole venant de sa femme Élisabeth. Le château Lynch est né. Pendant trois-quarts de siècle, le domaine fut la propriété de la famille Lynch. Au XVIIIème siècle, le comte Jean-Baptiste Lynch maire de Bordeaux, royaliste et plus tard bonapartiste, hérite du domaine en 1779 lors de son mariage et en confie la gestion à son frère le chevalier Michel Lynch, maire de Pauillac pendant la Révolution Française. Depuis 1934, il est la propriété de la famille Cazes. Il est actuellement géré par Jean-Michel Cazes(net)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Encore quelques rangs de vigne et nous voilà  devant le château Grand-Puy-Lacoste

Château Grand-Puy-Lacoste situé en haut du plateau de Bages, en excellent voisinage, ce beau domaine homogène de 50 hectares produit sous la direction inspirée de François-Xavier Borie (qui rénova le domaine après son rachat en 1978) un Pauillac de tout premier plan.

Ce château doit son nom à sa situation géographique "grand puy "désignant le vallon formé par les versants opposés de 2 croupes de graves

Mr Lacoste fit construire le château au 18e et ajouta son nom au lieu dit; le domaine appartiendra longtemps à la même famille; vendu en 1932 à Mr Dupin personnage haut en couleurs qui souhaitait transmettre son domaine à quelqu'un qui réponde à certaines qualités  on dit que l’affaire se fit dans les rues de Pauillac sous la pluie pour rester secrète

J E Borie prit des engagements et son fils acheva la rénovation du château et du vignoble Aujourd'hui, il a retrouvé tout son éclat de l'époque

L'architecture classique « à la française » du château associe la clarté de la pierre bordelaise au gris intense de l'ardoise. La famille Lacoste prit bien soin de faire venir de l'ardoise de Touraine, le matériau le plus noble, par opposition à la tuile, utilisée à l'époque pour des demeures de peu de caractère. La façade est sobre, presque austère, pourtant une unique tour carrée, sur la droite, avec une élégante toiture d'inspiration Renaissance, apporte une asymétrie élégante et stylée. Cette tour abrite la chapelle(net)

La balade tire à sa fin  et nous rejoignons la grotte d'Artigues , enchantés par cette belle journée où nous avons découvert de magnifiques châteaux

 

pauillac
pauillac
pauillac
pauillac
pauillac

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Aujourd'hui nous passerons la journée au bord de l'eau ; le matin après avoir garé nos voitures sur le parking du stade nous prenons la direction du canal Cette balade nous permet de découvrir le Canal des Étangs en longeant ses rives. Creusé et aménagé au milieu du XIXème siècle, ce canal est le déversoir des étangs du Médoc. Il débouche dans le Bassin d’Arcachon au niveau des Prés-Salés d’Arès-Lège. L’existence d’une continuité des milieux naturels de la mer à la forêt (vasières, prés salés, ourlet dunaire, dune boisée, forêt) confèrent à ce site une valeur exceptionnelle sur le Bassin d’Arcachon

Nous voici donc au milieu de ces prés salés et très vite nous sommes happés par Le caractère sauvage de ce site qui tranche avec le littoral plus ou moins urbanisé

Arrivés au port ostréicole d'Arès nous poursuivons jusqu' à la conche de Saint Brice lieu de notre pique nique situé en bordure de plage 

Le retour s'effectuera en empruntant la piste cyclable

Lège
Lège
Lège
Lège

Creusé au milieu du 19ème siècle, le canal des étangs relie entre eux les lacs et étangs du littoral girondin avant de venir se jeter dans le Bassin d'Arcachon.
Avant son percement, la région était soumise à de fréquentes inondations, en raison notamment de la présence en sous-sol d'une épaisse couche d'alios, sorte de grès particulièrement imperméable.
Il relie l'étang d'Hourtin et Carcans à celui de Lacanau (partie nord) et ce dernier au bassin d'Arcachon (partie sud appelée aussi "Canal du Porge")
Les raisons de sa construction : drainer les terrains marécageux et établir une petite navigation entre les étangs et le bassin d'Arcachon.

 

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Le Canal est à la fois naturel et artificiel

Naturel, il existe un dénivelé de 15 mètres entre, au nord, l'étang de Carcans-Hourtin et au sud, le Bassin d'Arcachon. Pour rejoindre le point le plus bas, l'eau s'est frayée au fil des années un large fossé, notamment depuis l'étang de Langouarde au Porge, ce qui lui confère son aspect sinueux.

Artificiel aussi car en 1825 le ruisseau de Lège a été élargi, creusé, redressé et parfois même déplacé par le Baron d'Haussez alors Préfet de la Gironde(net)

 

 

Lège
Lège
Lège
Lège

La construction du canal a été longue et éprouvante. Elle a été réalisée en deux étapes :
d'Avril 1860 à mai 1864 : Le canal est construit du Porge à Lège
de Juin 1866 à octobre 1871 : Le canal de jonction des étangs est construit, c'est-à-dire du lac de Lacanau à celui Carcans-Hourtin en travaillant toujours du sud au nord pour l'écoulement des eaux.

Lège
Lège
Lège
Lège

Drainer, et donc "faire partir" l'eau, a un double avantage : rendre viable le territoire et permettre l'extension des plantations de pins.
La solution fut trouvée par Jules Chambrelent, qui avait remarqué que les arbres placés sur les buttes naturelles s'épanouissaient, ce qui signifiait que seul l'excédent d'eau au sol posait problème.

En amont le canal est alimenté en eau douce avant d'arriver au sud où l'eau devient salée. De par ce changement de milieu, l'écosystème se modifie. Le sel conditionne la présence ou l'absence de certaines espèces. Ainsi si en amont du pont de Bredouille, à Lège, on trouve sur les berges du canal des forêts, en aval ces dernières laissent place à une végétation de pré-salé.(net)
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

La rando rejoint la route départementale 106. Là, un grand panneau indique que l’on entre dans la Réserve Naturelle des Prés Salés

Zone essentiellement naturelle et sauvage où les rares habitations sont quelques cabanes en bois construites par les ostréiculteurs et les chasseurs.

les Prés Salés est un site sauvage de 495 hectares situé au nord du Bassin d’Arcachon sur les communes d’Arès et de Lège-Cap Ferret.. Classé en réserve naturelle nationale depuis 1983 pour protéger la richesse floristique des plus grands prés salés d’Aquitaine, une partie des terrains est la propriété du Conservatoire du Littoral

Elle présente une continuité inédite de milieux naturels entre la dune boisée et la mer, dont 200 ha de prés salés.(net)

Les organisateurs choisissent de prendre la passerelle de bois qui enjambe le canal des étangs, pour cela ils font très attention aux horaires des marées car nous allons marcher à même les prés salés c'est-à-dire dans une zone inondable dès lors que la mer va commencer à monter. Sur un terrain sableux, quelquefois vaseux ou même carrément mouillé, il suffit de suivre les poteaux bien visibles peints d’une marque jaune ou bien flanqués avec le logo de la réserve

Parmi des champs de roseaux et de joncs, le sentier se fraye un chemin au milieu de fines rigoles que de petits filets d’eau empruntent à la marée montante.(net)

Nous voici arrivés à la passerelle Un beau point de vue sur l’ensemble du site nous attend

Après s’être enivré de l’atmosphère des lieux avec notamment en arrière plan la dune du Pyla, nous poursuivons notre balade

Tout le long du canal nous apercevons des amoncellements de sacs remplis de coquilles d’huîtres. Ces aménagements,( bien visibles du haut de la passerelle) sur les berges du canal servent à la pêche de la civelle ou pibale (nom local de l’alevin d’anguille).Ce sont les "pits"

Autrefois ces pits étaient consolidés en briques d’argile

Lège
Lège
Lège
Lège

Le sentier se faufile au milieu d’une dense végétation composée de haies de ronces ou de chèvrefeuilles, de prunelliers et d’aubépines aux fleurs blanches très odorantes et aux fruits rouges. Le bois de cet arbuste était utilisé occasionnellement pour la fabrication de robinet de tonneaux. 
 

De temps à autre, on enjambe une écluse témoignage du patrimoine économique passé de ce site . Elles font le lien entre le bassin et les plans d’eau des anciennes réserves à poissons construites au 19eme siècle.  D’ailleurs, si le niveau de l’eau est bas, vous pourrez sans doute observer des mulets, des petits bars et autres minuscules gambusies qui s’ébattent près de la surface.

Entourés de forêts, de pinèdes et de dunes boisées, rythmés par les saisons et le mouvement incessant des marées, alimentés en eau douce par le Canal des Etangs, les Prés salés sont constitués de micro habitats où se réfugie une faune exceptionnelle composée parfois d’espèces très rares et qui bénéficient de mesure de surveillance et de protection. Il y a également de nombreuses plantes insolites qui supportent des conditions écologiques très spéciales et notamment le recouvrement temporaire en eau de mer et la forte teneur du sel dans le sol. (net)

 

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Voici le port ostréicole d’Arès avec des vues inhabituelles sur un bassin d’Arcachon qui s’étale devant nous avec croix des marins ,ostréiculteurs au travail, bateaux de pêche... un aspect presque encore originel ! (net)

Arrivé au port ostréicole, on jettera un œil à la femme océane avant de redescendre la darse en longeant les cabanes ostréicoles On aurait pu savourer des huîtres dans ce lieu typique du bassin d’Arcachon mais les gentils organisateurs ne nous en ont pas laissé le temps!

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

Selon les saisons, on observera diverses espèces d’oiseaux : canards, oies sauvages, limicoles, hérons, milans, passereaux, martins pêcheurs, cygnes tuberculés,  etc.…(net)

Le chemin est bordé de Tamaris , d’arbousiers.et parfois de petits chênes verts ou chênes liège . En raison de sa flottabilité et de sa qualité médiocre, le liège était autrefois utilisé non pas pour faire des bouchons, mais pour la confection de flotteurs de filets de pêche

Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège
Lège

 

Nous poursuivons notre balade en longeant la plage d'Arès  pour rejoindre LA CONCHE DE SAINT-BRICE où nous allons pique-niquer . Située en bordure de plage, on y trouve une agréable pinède avec des tables de pique-nique

Entre terre et mer, ce petit paradis de 97 hectares abrite une forêt de pins et trois plans d'eau successifs qui s'étendent jusqu'aux rives du Bassin d'Arcachon. En été, l'un d'eux devient un lieu de baignade apprécié qui, phénomène unique sur le Bassin, est indépendant des marées puisqu'il est toujours pourvu en eau.(net)

Une jolie balade qui nous aura permis de profiter au maximum de la sérénité et de la majesté des lieux !!!

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Un village au passé industriel florissant

L’architecture surprenante de certaines maisons de bourg et la configuration du paysage rappellent le passé industriel de ce village lié à l’exploitation du lignite entre 1933 et 1963 pour faire tourner une centrale électrique thermique. A sa fermeture, près de la moitié de la population émigrera laissant un village quasi désert.

La commune est située dans les Landes de Gascogne, dans la Haute-Lande-Girondine, à l'extrême ouest du l'arrondissement de Langon et en limite du département des Landes.

Pendant la fin du XIXe siècle, la commune s'ouvre, d'une certaine façon, davantage vers l'extérieur, matériellement par les nouveaux moyens de transport et intellectuellement par l'école puis par les moyens de communication. Hostens continue ainsi le changement de mode de vie amorcé au début de ce siècle par les plantations de pins et le développement du gemmage.

L'exploitation de ce bois permet la création de petites industries : scieries, distillerie de résine. Le chemin de fer apparaît à Hostens en 1880 et dès lors prend de l'importance dans la vie du bourg. La décision d'implantation du télégraphe remonte à 1891. L'électrification, quant à elle, est décidée en février 1927 mais le premier éclairage public attendra 1935.

Des travaux d'aménagement, avec apport de sable blanc et plantations, permettent de transformer le lac de Lamothe en une plage ouverte à la baignade au début des années 1970. Le lac du Bousquey constitue une réserve pour la pêche et l'ornithologie. Des aires de pique-nique sont ouvertes en divers emplacements pour faciliter l'accueil des familles qui viennent nombreuses passer le dimanche à Hostens à la belle saison. Cet ensemble touristique est complété par des sentiers de randonnée pédestre, cavalière et VTT ainsi que par la piste cyclable Mios-Bazas construite sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée. (net)

Dans son état actuel, le village date essentiellement de la deuxième moitié du XIXe avec quelques maisons de maître et des habitations plus simples

Une maison bourgeoise bâtie dans un parc au centre du village pour le Dr Pirinski, un médecin originaire de Bulgarie, est une reproduction exacte d’un château bulgare avec échauguette, donjon et encorbellements

       

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Nous voici sur le Domaine de loisirs d’Hostens: de nombreux parkings , une base nautique sur le lac de Lamothe avec points buvette et restauration à proximité, différents circuits balisés accessibles aux randonneurs et vététistes …

Direction le lac de Lamothe

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

… où pédalos et bateaux  colorés, rangés en bon ordre attendent le début de la saison estivale

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

De nombreux  sentiers conduisent dans les lagunes,et ne mènent nulle part quand s'ajoutent des passerelles interdites aux promeneurs !

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Tout au long de notre parcours des panneaux permettent de se situer

HOSTENS
HOSTENS

…Un peu   plus loin, nous pouvons voir voir une lagune

Les lagunes du Gât Mort

Ce site doit son nom au petit ruisseau qui le traverse, dont l’origine gasconne gua, le gué, indiquerait l’endroit où le courant est le plus faible (mort). Cet espace naturel sensible, propriété du Conseil général de la Gironde, veille à préserver les paysages proches de ceux qui constituaient la lande aux siècles passés. Les lagunes sont des dépressions qui datent de l'ère glacière et où la nappe phréatique affleure. Elle possèdent des richesses écologiques insoupçonnées. Leur utilisation est très ancienne comme le prouvent des photos de félix Arnaudin. Elles étaient utilisées comme lieu de pêche de baignade...(net)

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Les lacs d'Hostens

A Hostens, à 60 km au sud-est de Bordeaux, au cœur de la forêt des Landes Girondines, le Domaine Départemental Gérard Lagors est un Espace Naturel Sensible de 600 hectares, qui s’articule autour de 5 lacs.(net) 

 

Parmi ces lacs, celui de Lamothe a été aménagé de deux plages de sable fin, la baignade y est surveillée chaque jour pendant l’été. Farniente au soleil, sports, découvertes, le Domaine est un lieu de villégiature privilégié pour les vacanciers . 

Idéal pour la promenade, il est serpenté de sentiers de randonnées pédestres, équestres et VTT ; c’est également un véritable vivier d’activités de plein air … 

Exploitation du lignite

Les lacs d’Hostens se sont créé sur un ancien site d’exploitation de lignite, une sorte de charbon.

 

En 1928, la Société Générale des pétroles de France, découvre le gisement de lignite d’Hostens. Dans le début des années 1930, la société Minela qui exploitait des concessions de lignite en galerie à Laluque (région d'Arjuzanx) retient le site d'Hostens comme plus avantageux, la profondeur des couches de ce combustible permettant une exploitation à ciel ouvert. Une centrale électrique est implantée à Hostens pour tirer parti de ce gisement.

 

Après la guerre de 39-45, la centrale et la mine, nationalisées en 1947, passent sous contrôle de l'EDF( à cette époque Hostens fournit 3% de la consommation française en électricité !) .En 1958, à l’époque de la pleine expansion, 300 hommes environ travaillent sur ces gisements. Le front d’extraction peut atteindre 1 200 mètres de long sur 25 mètres de large. L'activité ralentit progressivement à partir de 1960 pour cesser complètement début 1966. Une conséquence de cette perte d'activité a été la diminution de la population de la commune : elle passe de 1 269 habitants lors du recensement de 1954 à 728 habitants lors de celui de 1968 et atteint 755 habitants en 2000. Le départ définitif d'EDF en 1967 laisse un grand nombre de logements inutilisés autour du site de la centrale et des lacs correspondants aux anciens lieux d'extraction. Le Département de la Gironde décide alors d’acquérir ce site et entreprend son aménagement en parc de détente et de loisirs, les remontées de la nappe phréatique ayant transformé les excavations en lacs. (net)

 

affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite
affleurement de lignite

affleurement de lignite


Nous poursuivons le contour du lac de Lamothe

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Avant d'arriver à un autre lac Nous traversons une forêt d’épicéas …avec de beaux sequoias

Le sequoia grand conifère présent il y a 5 millions d'années avec le cyprès chauve, le genévrier, le chêne, le hêtre...il formait avec d'autres arbres, le charbon fossile (lignite) qui a  été extrait du sol

Si le sol présente des bosses un peu partout c'est à cause des premières couches de terre qui ont été retirées avant de trouver le lignite; ces couches ont été déversées en ligne à l'aide de wagons et forment aujourd'hui les pistes de vélo tout terrain (net)

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

De nouveau nous longeons un des plus grand lac du domaine et toujours des vues magnifiques !

HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS
HOSTENS

Une randonnée placée sous un soleil estival donnant de jolis effets sur les eaux des lacs

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Saint-Martin-du-Bois est une petite commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde et de la région Aquitaine.
Elle fait partie de la Communauté de communes "du Canton de Guitres".
Les 798 habitants du village de Saint-Martin-du-Bois vivent sur une superficie totale de 10 km2 et une moyenne d’altitude de 40 m.

Au moyen âge , le village relevait de la seigneurie de St Ciers d'Abzac

La grande ville la plus proche de Saint-Martin-du-Bois est Libourne et se trouve à une douzaine de  kilomètres au nord .

Cette petite commune vit essentiellement de l'agriculture et de la vigne

St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois

L'église romane dédiée à St Martin dépendait de l'abbaye de la Sauve Majeure ; sa construction a commencé au XIe et fut construite en plusieurs campagnes surtout à l'époque romane; un mur percé de meurtrières et des orifices carrés ouverts dans la corniche témoignent de la surélévation de l'abside dans un but défensif au XVIe

St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois

Une randonnée qui se partage entre de nombreux sous-bois, des vignes et des vallons et beaucoup de calme.(net)

St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois
St Martin du Bois

Des randonneurs de face .......................de dos ....................sur les chemins du retour

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Départ pour une randonnée très verte en  forêt.

St Aubin
St Aubin
St Aubin
St Aubin
St Aubin
St Aubin
St Aubin

Saint-Aubin de Médoc, bénéficie d’un environnement privilégié pour les promenades pédestres ou cyclistes. En effet, « le Village Nature » compte 2700 hectares de forêt sur une superficie totale de 3500 hectares.

Avant la révolution, Saint-Aubin de Médoc était une vaste lande à vocation pastorale, parsemée de quelques bouquets d’arbres. Des vignobles étaient exploités par le seigneur du Château Lassalle devenu Villepreux, par les serfs questaux du domaine de Cujac, propriété du Chapitre de Saint André de Bordeaux, par des religieuses du Château Hautegrave, auxquelles ont succédé des armateurs Bordelais, et par des propriétaires privés du domaine Caillavet-Latour, sur la route de Lacanau.

Après la révolution, la commune s’empara de 3000 hectares de terrains délaissés par M. de Villepreux qui avait émigré, puis l’Etat força le conseil municipal à céder les terres aux habitants, par lots, pour les mettre en culture et en forêt, suscitant convoitises et protestations. La plupart d’entre eux devaient se convertir en agriculteurs et forestiers alors qu’ils vivaient assez confortablement comme pasteurs. Après la guerre de 39-45, on comptait un peu plus de 500 habitants dont beaucoup d’ouvriers de la Poudrerie de Saint-Médard en Jalles, également cultivateurs.(net)

Voir les commentaires

Publié le par Brigitte et Bernard

Située en bordure de Garonne, à la pointe du Médoc, à une vingtaine de kilomètres au nord de Bordeaux, Ludon–Médoc est limitrophe avec les communes de Parempuyre, Le Pian–Médoc et Macau.

Ludon-Médoc porte du Médoc, tire sa notoriété de son vignoble classé "Haut -Médoc" Ludon-Médoc possède aussi un patrimoine remarquable important avec les Châteaux d'Agassac ,la Lagune (que nous contournerons sur le chemin du retour )et de Bacalan

Ludon
Ludon
Ludon

Départ depuis le lac de Paloumey, que nous contournons; une belle gravière devenue un lieu paisible de promenade et de pêche Les pêcheurs y sont déjà là !. Elle est située à un kilomètre à l’ouest du bourg, facilement accessible par la route de Pauillac et elle s’inscrit dans une boucle de circuit de ballade. Elle offre un cadre agréable de fraicheur et de verdure au travers des bosquets environnants et accueille une nombreuse faune et flore.(net)

Ludon
Ludon

A l'heure du casse croûte : discussion  , étude de cartes ...avant de repartir et de croiser des palombières Dans le marais de Labarde, on dénombre environ 280 vols de palombes en période de chasse

La chasse à la palombe pratiquée depuis l’antiquité fait partie intégrante du patrimoine culturel de la région. Cette chasse ancestrale se pratique dans des palombières. Ces cabanes construites principalement de bois et de fougères sont constituées de couloirs ou tunnels (ce qui permet aux chasseurs de se déplacer sans être vus) et d’un espace de vie servant à la fois de poste de guet et de lieu de détente pour y prendre des repas conviviaux et se reposer

Ici, et plus largement dans le Médoc, il s’agit d’une chasse à tir.  A l’aide d’appelants, le chasseur fait poser les palombes et les “rouquets”* à côté des glaneurs (appeaux situés au plus près de la palombière) installés sur les brandons* plus propices à la pose des oiseaux.

mots d'ici

Appeau, ou appelant (pigeon bleu ou palombe) : sert de leurre pour faire poser les vols de palombes dans les arbres de l'installation de chasse. Brandon : branches sèches, souvent du houx sans feuilles fixées par le chasseur à la cime d'un arbre. Paloumayre : chasseur de palombes en palombière. En gascon, le "y" n'existe pas et le "o" à l'intérieur d'un mot se prononce "ou" ; on devrait donc écrire : "palomaire" ("ai" se prononçant comme le légume "ail"). Rouquet : pigeon colombin (Columba oenas) ; parfois appelé, à tort, "ramier" par certains chasseurs. Pour les gastronomes, la chair du "rouquet" est plus fine que celle de la palombe.(net)

 

Ludon
Ludon
Ludon
Ludon

 Marais de Labarde

 Nous longeons  la Laurina sur plusieurs mètres , passons sur une passerelle. et nous continuons à suivre le chemin toujours tout droit sur 1 km. Au bout du chemin, nous  tournons  à gauche en contournant la propriété du château Giscours ---- jusqu’à se retrouver devant l’immense portail de la propriété

Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon

Le domaine de Giscours aujourd’hui 3ème Grand Cru Classé s’étend sur une centaine d’hectares et est composé de 2 pôles : l’un “noble” au sud comprenant un corps de logis monumental de style néoclassique regroupant autour de lui les bâtiments dédiés à la viticulture (pressoirs, chais, cuviers) et les écuries ; et l’autre, agricole situé à l’écart, au nord, comprend une ferme ---- avec logements des ouvriers et une salle d’asile ---- pour les enfants du personnel.

Château Giscours Le domaine est connu dès le début du XIVe siècle, période où un donjon est attesté sur ses terres.  En 1552, Pierre de Lhomme, un riche drapier bordelais, acheta la maison noble de "Guyscoutz", et constitua autour un vaste domaine et planta les toutes premières vignes. C’est au XIXe siècle, sous l’impulsion des Promis, des Pescatore et autres Cruse que Giscours se pare de ses plus beaux atours : transformation du château en palais néoclassique, aménagement d’un parc aux essences rares par le paysagiste Eugène Bülher, modernisation des outils de production avec la construction d’immenses bâtiments d’exploitation, dont la célèbre "Ferme Suzanne" ---- qui abritait au XIXe siècle les logements du régisseur, des charretiers, des bouviers et des vignerons.

.

 

Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon

Quelques curiosités  architecturales sur la route menant au centre ville de Macau

Une magnifique église trône sur la place du typique centre ville de Macau.Place de la République

La Place de la République regroupe la maison communale, joli bâtiment en pierre , l'église Notre-Dame de Macau dont la construction remonte au XIIe siècle, qui a conservé son clocher d'origine et est classée monument historique pour ledit clocher depuis 1893,et le monument aux morts.

Arrivée au restaurant face à l'église

Le repas terminé nous repartons pour les six derniers km de la rando ; dernier coup d'œil sur l'église ,passage devant l'ancien lavoir et ses jardins familiaux ...

 
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon
Ludon

Ludon-Médoc a dû sa richesse à la culture du blé, de la vigne et de l’élevage, avec notamment la présence de plusieurs écuries de courses au début du siècle. Si la population agricole diminue au profit des employés et des ouvriers, le territoire de la commune conserve néanmoins un caractère agricole dominant.

Ludon
Ludon
Ludon
Ludon

Passage sur le chemin du retour devant le Château La Lagune

Le château La Lagune, bâti au XVIIIe siècle, est une propriété viticole importante et sa demeure est caractéristique des constructions nobles de l’époque.

Connu pendant longtemps sous le nom de Grand Lagune, c’est une chartreuse à escalier de pierre orné de fer forgé donnant sur un parc arboré,donnant lui-même sur une allée bordée d’arbres. Le site doit son nom à un point d’eau situé dans ce qui était autrefois un village.

Construite par le baron Louis en 1730, cette bâtisse fut la propriété de la famille SEZE pendant plusieurs générations ,jusqu’à la classification de 1855 qui lui donne la distinction de troisième grand cru classé.

Dans les années 1950, le vignoble connaît quelques difficultés, puis le domaine est acheté en 1958 par Georges Brunet, qui réalise d’importants travaux de rénovation et de modernisation, et confère ainsi au vin sa renommée.

En 1961, deux champenois sont les premiers à investir dans le bordelais en achetant le château La Lagune, actuellement le domaine s’étend sur 150 hectares dont 70 en vignes

Le domaine s’étend sur cent cinquante hectares, dont la moitié de vignes, sur des croupes graveleuses.

Ce domaine, sur lequel est également situé le moulin à vent du Puy, accueille des hôtes dans sa chartreuse restaurée, pour un repas ou un court séjour, dans la tradition des belles demeures bourgeoises bordelaises du XVIIIe siècle.(net)

Après avoir longé les vignes  du château, nous filons le long de la départementale pour rejoindre le lac de Paloumey

Une rando loin de toute agitation, en pleine nature!

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Jean-Claude ROBINET

 Mobile: 06 80 68 61 55

mailto:robinet.jean-claude@neuf.fr

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog