Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Départ pour une rando d'une quinzaine de kilomètres sur la commune de St Estephe

Saint-Estèphe, qui s’étend sur une légère éminence bordée de cabanes de pêcheurs face à la Gironde, est un territoire de grands crus depuis des siècles. La commune est autrefois un port d’échanges commerciaux au rôle important.

le site de Saint-Estèphe est planté de vignes depuis l’époque gallo-romaine, comme en témoignent les œuvres du poète Ausone. En 1874, le vignoble couvre près de 1500 hectares, exclusivement plantés de cépages nobles ; l’activité de Saint-Estèphe est alors à son apogée.

Après la période de difficultés économiques liées aux maladies qui touchent la vigne et aux deux guerres mondiales, l’activité viticole reprend cependant dans les années 1950. Le vignoble retrouve à ce moment-là toute sa réputation. L’activité viticole est encore aujourd’hui l’activité principale de la commune, avec soixante Châteaux dont trente-cinq crus bourgeois et cinq grands crus classés.

Saint-Estèphe fait partie des vignobles d’excellence en Médoc, produisant plus de neuf millions de bouteilles par an sur 1200 hectares AOC Saint-Estèphe.(net)

Environ 5km après Pauillac se dessinent les tours orientales du château  Cos d’Estournel point de repère idéal pour débuter cette balade Nous nous garons sur le terre-plein en face des grilles du château, devant les vignes

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Château Cos d’Estournel

Devant nous se dresse l’ensemble baroque du  château Cos d’Estournel et a de quoi surprendre avec ses toits en forme de pagode, son architecture orientale , sa porte d’honneur qui dit on provient du palais de Zanzibar Il fait construire également deux pavillons et un portail en arc de triomphe orné d’un lion et d’une licorne, symboles de force et de pureté.

L’étonnement croit quand on apprend que cette étrange silhouette n’est en réalité qu’un chai à vin pas un château d’habitation Telle s’est concrétisée la folle extravagance de Louis Gaspard d’Estournel qui voulait un décor royal à son vin Cultivant trois passions :les bateaux, le vin et les chevaux La légende dit qu’il affrétait ses navires avec ses barriques  pour les échanger contre des chevaux et que de ces commerces  lui vint ce goût oriental Ce qui est plus sûr c’est qu’il finit ruiné après avoir mené grand train et inventé les vins « retour des îles » qui revenaient à quai vieillis prématurément après plusieurs mois de mer sans avoir trouvé preneur (net)

Saint Estephe

Nous prenons un chemin perpendiculaire au château qui s’enfonce dans les rangs de vigne et descend vers le fond du vallon On aperçoit le bosquet du parc du château Lafon Rochet Le passage d’une propriété à l’autre est marqué par deux bornes en pierre devant lesquelles nous passons

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Nous apercevons la belle façade jaune ocre du château Lafon Rochet

Nous longeons le parc du château, passons devant le château et virons à droite entre les derniers bâtiments

Château Lafon Rochet :

jusqu’au mariage d’Antoinette de Guillemottes à qui ces terres appartenaient avec Pierre de Lafon (conseiller au parlement ) ces terres étaient connues comme celles de « Rochette »Ce n’est qu’à partir de cette union, contemporaine à la folie vinicole du Médoc ,qu’elles acquirent une réputation digne de leurs prestigieux voisins

Les bâtiments d’exploitation étaient parmi les plus novateurs de l’époque ; le vin menait bonne réputation Le domaine fut pillé par la Terreur et la famille Lafon sauva en partie le vignoble auquel on attribua le  rang de 4 e cru classé Les années de crise faillirent lui être fatales

Le dernier propriétaire trouva les bâtiments existants tellement délabrés  qu’il dut les faire raser pour reconstruire dans la tradition la charmante chartreuse bordelaise XVIII e en pierres blondes qui date en réalité de 1959 !

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Nous poursuivons notre chemin, rejoignons une petite route goudronnée pour prendre l’allée qui mène au château Lilian Ladouys

Château Lilian Ladouys

Au 18e siècle, le domaine est entre les mains de la famille Barre. Durant 150 ans, les Barre vont façonner l’identité du château en édifiant à la fin du 18e la ravissante chartreuse directoire et en lui ajoutant ses deux tours quelques décennies plus tard. Les initiales A. B., pour Auguste Barre, et C. L., pour Château Ladouys, sont toujours visibles dans la pierre des tours.

Au 20e siècle, le cru subit de plein fouet  guerres et crise économique. Le vignoble est divisé et finit par tomber dans l’indifférence. Au milieu des années 1980, la propriété est acquise par Christian Thiéblot et son épouse Lilian, en honneur de laquelle le château est renommé Lilian Ladouys.

En 2008, à la suite d’un véritable coup de cœur, Jacky et Françoise Lorenzetti acquièrent le domaine. Ils s’y investissent très vite avec passion et ambition, Le dessin d’un trèfle à quatre feuilles retrouvé sur les murs du château devient l’emblème viticole de Lilian Ladouys et s’invite sur l’étiquette.

photos du net
photos du net
photos du net
photos du net
photos du net

photos du net

Un petit chemin de terre qui aboutit à un passage à niveau nous mène devant le château La Haye 

L'histoire du Château La Haye

Cette demeure aurait, selon la légende, accueilli Henri II et Diane de Poitiers pour leurs rendez-vous galants. Bien que marié à Catherine de Médicis, Henri II avait une affection particulière pour Diane de Poitiers qui fut sa gouvernante. Leur monogramme, H et D entrelacés, est gravé dans la pierre à l'entrée du Château. On le retrouve aussi dans les demeures des amants historiques, à Fontainebleau pour Henri II et à Anet pour Diane de Poitiers. Ce monogramme royal est désormais devenu le symbole de Château La Haye et orne toutes les étiquettes.

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Après quoi nous entrons dans le hameau de Leyssac pour suivre le fléchage du château Pomys  devant lequel nous passons (beau parc  /tours carrées)

Chapelle de Leyssac L’actuelle chapelle de Leyssac est édifiée en 1950 en calcaire et béton, selon une architecture originale pour la région.

Château Pomys :

Arrêt pour admirer la façade du château dont la bâtisse à l’architecture italienne est aujourd'hui un hôtel restaurant Construit dans la seconde moitié du XIXe siècle, le château Pomys constitue au XVIIIe siècle une des plus importantes propriétés de Saint-Estèphe.

Le domaine Château Pomys appartient successivement à de grandes familles

Ce château fut la propriété  de Louis Estournel , le fondateur de Cos d’Estournel qui y mourut en 1853 (net)

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

 Après avoir déambulé dans les rangs de vigne nous prenons la direction du château Montrose L’entrée du château est marquée par deux piliers surmontés d’aigles impériaux  Nous suivons l’allée qui conduit au château

Château Montrose :

Martin et Olivier Bouygues font l’acquisition de Château Montrose en 2006 . Conscients du potentiel de ce terroir unique, ils décident d’investir dans ce Grand Cru dont ils mesurent les atouts et la richesse.

Sous leur impulsion, Montrose marque son entrée dans le 21ème siècle par un chantier spectaculaire. Ce projet exceptionnel de rénovation durera sept ans (2007-2013) 

Avant 1815 la lande sur laquelle s’étendent les actuelles vignes de Montrose (2 e cru) se couvraient de bruyères en fleurs à l’automne et peut être cette couleur inspira t-elle le nom du château  

Si l’on doit à l’intuition d’un Ségur d’avoir misé  sur cette terre alors sauvage on doit surtout à M Dollfus d’avoir quelques années plus tard apporté au vignoble des aménagements très modernes  pour l’époque Son embarcadère où les futs étaient  amenés par wagonnets depuis les chais est resté en fonction jusqu’en 1914 et les cuves en bois n’ont quitté le cuvier qu’en 1964

On remarquera  l’allée de palmiers qui amène jusqu’au chai Nous passons ensuite devant l’entrée du château On observera l’éolienne puis à l’aplomb du château nous prenons l’allée qui descend vers le fleuve en direction du bois La descente vers l’estuaire conduit en direction d’une zone marécageuse (net)

Saint Estephe
Saint Estephe

Le chemin arrive à une petite route  et nous suivons le fléchage château Haut Marbuzet 

Traversée du hameau de Marbuzet avec une halte devant la magnifique fontaine de Marbuzet  en pierre qui est une des plus belles de la région  Grande et constituée de deux lavoirs, elle témoigne de l’importance du hameau de Marbuzet et présente un intérêt architectural Cette fontaine, ou lavoir, possède une sorte d’habitacle en pierre qui abrite le jaillissement de la source

Saint Estephe
Saint Estephe

On passera devant les grilles du château  Le Crock (grand parc)

L'histoire du château Le Crock

 Édifié à Saint-Estèphe par la famille Merman au début du XIXème siècle, le château est entouré de vignes et d’un parc de 6 hectares. Originellement, appelé « Cru de Croc ». Il prendra le nom de « Château Le Crock » en 1880  En 1903, la famille Cuvelier, négociant dans le Nord de la France, acquiert cette propriété  et s’emploiera à faire prospérer ce château, devenu Cru Bourgeois en 1932. (net)

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Montée jusqu’au château Haut Marbuzet : passage devant la terrasse du château  et sa rotonde aux airs de Maison Blanche

Histoire du domaine

Bien que ses origines remontent au XVIIIe siècle, le château Haut-Marbuzet connaît véritablement la notoriété à partir de 1952 quand Hervé Duboscq acquiert en rente viagère un lot de vignes en friche de sept hectares. Autodidacte, il ressuscite le vignoble et développe une commercialisation directe de ses vins auprès des consommateurs. Son fils Henri Duboscq le rejoint en 1962 pour produire un vin au style personnalisé et voluptueux, avec utilisation abondante du merlot et élevage intégral en barriques de chêne neuves.

Ce travail a hissé Haut-Marbuzet au rang des meilleurs crus de l'appellation(net)

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Nouvelle traversée de la voie ferrée et entrée dans les vignes par une porte symbolisée  par deux piliers en pierre ; delà nous apercevons les tourelles du Cos d’Estournel Nous  arrivons derrière le château, longeons les chais pour déboucher sur la départementale où sont  stationnés nos véhicules

Plus modeste mais d’une sobre élégance à droite le château Cos Labory

il se cache sous les grands arbres de son parc Comme pour beaucoup de châteaux le lieu- dit est ici déterminant : »Cos », « caux » en gascon, caillou ,côte jusqu’à ce que Mr Labory y ajoute son nom

Quelques années avant le classement de 1815 le banquier Charles Cecil Martins qui avait racheté les deux Cos mais les exploitait séparément se présenta à la commission qui reconnut  les deux châteaux à des rangs différents  Cos Labory fut   vendu assez rapidement et périclita Il fallu attendre 1959 pour que les actuels propriétaires redonnent son rang au vignoble (net)

Il est l’heure de rejoindre le restaurant situé sur la route de l’estuaire communément appelé la »route du fleuve » cette route est la seule route du Médoc qui longe le bord de l’estuaire sur plus de 8 kms

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

L’après-midi après avoir dépassé l’aire de pique-nique nous marchons le long de l’estuaire appelé la route du fleuve

Le fleuve y dégage une telle sérénité qu’il semble l’avoir transmis aux vignes qui le contemplent

L’estuaire

Une ambiance particulière, une lumière envoûtante, quelque chose de mystérieux,  une impression de sérénité. "Sa beauté farouche questionne autant qu’elle fascine. Elle vous submerge d’abord par son étrangeté. Magnifique entrelacement de terre et d’eau, de stabilité de mouvement, de couleurs vives et pastel, l’assemblage de ses contraires déconcerte."

Ici des cabanes de pêcheurs typiques appelées « carrelets » juchées sur de longs pieux en acacia, un ponton qui s’avance sur le fleuve, équipées d’un filet carré et surmontées d’une cabane en bois, dont certaines sont personnalisées.  et sur notre droite les belles croupes de graves des vignobles du  château de Meyney

 

C’est un vrai patrimoine local à fleur d’eau, on en trouve 550 sur tout l’estuaire. La façade Est de Saint-Estèphe, qui longe cet estuaire possède la plus grande densité de cabanes de cette rive gauche.

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

On arrive ainsi à l’entrée du château Meyney marquée par deux bornes de pierre

 on remarquera  vers le fleuve dans les parties humides  l’absence de vigne dont les 1ers pieds n’apparaissent que dès que le sentier s’élève vers le château

Château Meyney une des plus anciennes propriétés du Médoc

En 1662, les propriétaires en étaient les Pères Feuillants, artisans des premières plantations. Aujourd'hui le vignoble, de 51 hectares d'un seul tenant, s'étend sur de belles croupes dominant la Gironde. Le voisinage du fleuve, proche des premiers rangs de vignes, donne au paysage une majesté sereine.

Depuis 2004 Château Meyney compte parmi les propriétés rachetées par une filiale du Crédit Agricole qui entend tout mettre en œuvre pour valoriser le potentiel de ce superbe Cru de Saint-Estèphe

La sobre chartreuse qui regarde l’estuaire est de construction plus récente (net)

Nous contournons le château, longeons les chais et les dépendances

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

 On voit alors apparaître le château Tronquoy Lalande par-dessus les vignes Nous nous dirigeons vers le château  A droite on aperçoit la flèche du clocher de l’église de St Estèphe

Château Tronquoy Lalande , situé au cœur de l’appellation, est l’un des plus anciens crus de Saint-Estèphe. Il doit son nom à François Tronquoy, premier propriétaire du domaine, et au lieu-dit La Lande, sur lequel est plantée la parcelle historique du Château. 2006, date du rachat de la propriété par Martin et Olivier Bouygues.(net)

C’est au 18ème siècle que s’est constitué le domaine viticole autour du remarquable château construit pour la famille Tronquoy sur les plans de Victor Louis, architecte du Grand Théâtre de Bordeaux. Cette élégante chartreuse girondine en pierres blondes est parée de deux tourelles latérales aux toits pointus qui émergent des plus hauts arbres du parc qui l’entourent.

Saint Estephe

Nous arrivons au hameau de Canteloup qui rappelle l’époque où les loups venaient jusque dans les cœurs des villages

La mairie actuelle de Saint-Estèphe est située dans l’ancien château Canteloup depuis 1957.

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Une petite route nous mène devant les grilles du château, longe un très long mur de pierre qui est celui entourant les vignes du château Calon Ségur

Château Calon Ségur

grand cru classé dont l’histoire ancienne est étroitement liée à celle du village Site occupé depuis l’époque gallo-romaine, important fief au moyen âge racheté au 17e par la famille des Ségur; la bâtisse ancienne et son vignoble des graves entouré de mur abrita au 18e Alexandre de Ségur surnommé le prince des vignes car il était aussi propriétaire  des châteaux Lafitte et LatourSégur

La propriété acquiert le rang de Troisième Cru dans le célèbre classement de 1855.

Aujourd’hui une rénovation de grande ampleur, respectueuse de l’histoire est menée au château Calon Ségur (net)

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

On passera devant les bâtiments du château, les jardins à la française , pour prendre la direction du bourg de St Estèphe (des rues au nom évocateur  comme la rue de la tonnellerie témoigne du passé viticole du village)

Nous contournons  village et prenons un chemin entre les vignes qui se dirige vers une magnifique chapelle joliment restaurée au milieu des vignes ; en haut de la colline : joli point de vue sur St Estèphe, l’estuaire et les vignes

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Et puis… Retour au village : sur la place de l’église se trouve la maison du vin ;Quelques - uns en profitent pour visiter l’église St Etienne

construite  à partir de 1764 sur les murs d’une église romane et dont l’intérieur constitue un des plus beau ensemble baroque du Médoc que le 18e ait produit en Gironde Un retable monumental richement décoré avec deux colonnes corinthiennes de marbre rouge et quatre grandes volutes renversées recouvertes de palmes dorées  Retable occupé en son centre par un grand tableau de Lacour (1772) ,puis l’installation des stalles(fin 19e) et des orgues  vint compléter le décor intérieur

Saint Estephe
Saint Estephe
Saint Estephe

Nous redescendons vers le port de La Chapelle.(avec ses bateaux , son écluse …) Les bateaux et les pêcheurs y faisaient dire leur messe et y fixaient leur ex-voto. Jusqu’au XIXe siècle, le port de Saint-Estèphe est le lieu d’une forte activité maritime liée au commerce du vin.Il est aussi un point de passage pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

nous voici sur l’esplanade de départ et rejoignons le parking

Une journée fort agréable qui nous a permis de découvrir de somptueux châteaux dispersés dans les différents hameaux de St Estèphe et d'apprécier la sérénité du fleuve

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog