Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Patrick
Asques
Asques

Aujourd'hui nous sommes nombreux à partir pour une randonnée de 9kms sur la commune de Asques et le soleil est au rendez vous 

Dominant un méandre de la Dordogne, Asques est un charmant petit village, inscrit à l'inventaire des sites pittoresques de la Gironde, qui tient son nom du latin aqua (eau) ou du français asquette (abri dans la roche).

ASQUES faisait partie de la paroisse de SAINT ROMAIN LA VIRVEE, sauf pour ce qui concerne la partie possédée par les Templiers. Elle est devenue paroisse indépendante en 1820.

A partir du XIIème siècle, bénéficiant de l'assèchement des marais et du développement de la navigation fluviale, la rivière devient une source de richesses et un lieu d'échanges pour les produits venus de l'arrière-pays. Le port d'Asques s'enrichit et fait vivre de nombreux artisans et commerçants.

 L'activité fluviale décline peu à peu après les années 1870. Aujourd'hui, elle attire les plaisanciers et le port retrouve, l'été, un peu de l'animation du temps des gabares...

ASQUES COMMANDERIE DES TEMPLIERS :Trois  commanderies s'étageaient le long de la Dordogne et de la Gironde : Asques et Barbefer (près de Blaye), dépendances de Cours, et Saint-Martin-Lacaussade (belle église 12e siècle), dépendant de Bordeaux.

Asques
Asques
Asques
Asques
Asques
Asques

Rendez vous sur le parking surplombant la Dordogne où l'on jouit d'un beau point de vue sur les toits du village et sur le fleuve

Direction le petit port de Asques : pour y accéder  nous empruntons un petit escalier aménagé à cet effet  ...    

Asques
Asques
Asques
Asques
Asques

... puis nous rentrons dans les terres avec quelques montées au programme ! Nous pouvons apercevoir de nombreux moulins ainsi que les toits du 

Château Barés (entre le XIIe et le XVIe siècle) 

Cette construction rectangulaire, flanquée de deux ailes étroites est située à l’ouest du bourg, sur une promontoire. La famille Barès est fidèle au roi d’Angleterre et donc ennemie des seigneurs de Fronsac, favorables au roi de France. Les Barès participent du XIIIe au XVe siècle aux rivalités liées à la maîtrise du territoire aquitain.

Asques
Asques
Asques
Asques

Direction Saint Romain la Virvée,

Ce n'est que dans la seconde moitié du XIXè qu'il prend son nom définitif de St-Romain La Virvée, du nom du cours d'eau qui passe dans le village.

St-Romain subit ensuite les invasions par les Anglais dont la garnison était stationnée au Château de Cadillac. Le village exploite des carrières de pierre de taille entre le XVIIè et le début du XXè siècle. A partir du XVIIIè, les principales productions sont le vin et le froment, cultivé dans les palus. Autrefois apparenté au village d'Asques, il devient administrativement indépendant en 1806. De nos jours, les activités économiques sont la viticulture, le maïs et l'élevage.

Passage sous le portail du mur d'enceinte du cimetière et de l'église 

Le portail du cimetière de St-Romain aurait été construit au XVIIè siècle par un habitant du village. Il est probable, au vu des carrières de pierre en activités à l'époque, que ce soient les tailleurs locaux qui aient réalisé ces portiques.

Vous y trouverez inscrit : "Vos parents y sont passés, vous y passerez et vos enfants y passeront aussi".

 L'église St Romain, a été construite au cours des XIIè, XIVè, XVIIIè et début du XXè siècles. Pendant la seconde moitié du XVIIIè, le curé s'emploie à embellir l'église en commandant de nouveaux éléments mobiliers.

Asques
Asques
Asques
Asques
Asques

Retour vers Asques avec la traversée du village

Si la commune s'étend pour sa plus grande partie sur des terrains alluvionnaires , toutefois, le bourg est situé sur un promontoire qui correspond à l'affleurement de calcaire

De Belles demeures en pierres de Gironde (caractéristiques de maisons girondines) , du 18e et du 19e siècle. joliment restaurées ,s'alignent le long des ruelles

Le clocher n'est pas bien loin…

A l'extrémité du village , l'église : Construite en bordure du plateau qui domine la Dordogne, cette église était à l’origine la chapelle d’une commanderie hospitalière.  : placée sous l'invocation de Saint Jean, elle a été restaurée au XVIIIe siècle, mais des vestiges romans indiquent qu'elle est ancienne. Probablement construite par les Templiers qui avaient là un petit territoire destiné vraisemblablement à héberger les pèlerins allant à Saint Jacques de Compostelle

Asques
Asques

Info :

Le Ministre de l'Environnement  prit le 14 septembre 1979, un arrêt ministériel portant inscription à l'inventaire des sites pittoresques du département de la Gironde, de l'intégralité de toute l'étendue de la commune d'ASQUES. Le panorama est désormais protégé.

 

merci à nos reporters photographes Nadine et Michel

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog