Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Eglise de Marcenais

Classée en 1927 à l’Inventaire

Supplémentaire des Monuments Historiques,

l’église de Marcenais est l’unique vestige

d’une préceptorie templière établie vers 1170.

A la chute des Templiers en 1312, l’édifice fut

dévolu aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-

Jérusalem et fortifié, comme en témoignent

les échauguettes qui lui confèrent tout son

charme.

 

  Départ de l'église templière de Marcenais Eglise fortifiée datant du 12 e siècle construite par les chevaliers de l'ordre du Temple

 

 

280px-09 EGLISE TEMPLIERE MARCENAIS091 02marcenaisegliseperspe

 

étape pour les pélerins de Saint Jacques de Compostelle 

091 14marcenaiseglise01542marcenaiseglise

 

mais aussi lieu de défense (absence defenêtre)

 

 

090 12marcenaisegliseperspeIMGP2754

 

Camille nous donne quelques renseignements sur l'église ainsi que sur la façon d'élever lesmurs dans la région On parle de mur gabaye

Le Pays Gabaye

A la fin de la guerre de Cent Ans (1453) qui opposa les Gascons aux Anglais,

la Guyenne se retrouve dépeuplée. Les seigneurs gascons locaux font alors

appel à une main d’oeuvre étrangère issue des régions voisines (Poitou,

Angoumois, Saintonge…). Formant une enclave de langue d’oïl au coeur de

l’Occitanie, ces migrants seront surnommés – par les gascons- « gavaches »

(étrangers) dans le sud de la Gironde et « gabayes » à la frontière nord du

département.

On appelle donc Pays gabay (ou Grande Gavacherie) la partie nord-ouest de

la Gironde – Blaye, Guîtres, Coutras- qui est de culture et de dialecte poitevinsaintongeais

 

IMGP2747marcenaisemurgabaye003 copie

 

nous rejoignons ensuite les rives de la Saye petite rivière aux fonds sableux et aux rives boisées

 

IMGP2755IMGP2756

IMGP2759

 

nous apercevons le moulin de Charlot (moulin à eau)

Localité : Marcenais

Particularité : moulin à farine construit sur la rivière Saye qui faisait tourner 19 moulins à eau qui produisaient uniquement de la farine. A la fin du XIXe siècle, il est agrandi pour fabriquer de l'huile de noix. Il fit même tourner une scierie. Aujourd'hui il ne reste plus que des vestiges de mécanismes. Aménagé en crêperie, il offre une halte reposante. C'est ici également qu'arrive le train touristique de Guîtres-Marcenais.

 

IMGP2757IMGP2758

Image3

 

IMGP2761IMGP2762

 

nous empruntons ensuite l'ancienne voie férrée;réservoir d'eau;tunnel

 

02922marcenaisanciennevoiefmarcenaisechateaudeau.jpg

03678marcenaispontdechemind.jpg

 

à nouveau nous longeons la Saye

 

IMGP2765IMGP2766

 

pour entrer dans une forêt de pins où des palombières se sont installées (extérieur / intérieur)

 

IMGP2767IMGP2768

 

la chasse n'étant pas ouverte nous décidons de nous arrêter là quelques temps pour le casse croûte

IMGP2771IMGP2772

 

région d'élevage:moutons chevaux vaches ....

 

IMGP2776IMGP2777

 

aprèsavoir dépassé la colonne de la vierge à l'entrée du village de Marsas

00662marsasvierge00666marsasvierge01540marcenaiscroixdecharlo

 

on passera devant une fontaine et source de la Virvée et un ancien lavoir

 

IMGP278102928marsasbourglavoir

 

passage devant l'église de Marsas

Cette dernière a été rasée en

1900. Léo Drouyn fut alors chargé de

reconstruire l’édifice. A cette occasion,

on découvrit le sarcophage de Jean de

Combret, capitaine des chasses du Duc

de Richelieu. Pour l’anecdote, le nom de

tous ceux qui participèrent à l’élévation

du monument fut couché sur le papier,

mis dans une bouteille cachetée à la cire

et placé dans un contrefort de l’église.


IMGP2784IMGP2783

 

passage également devant la mairie dont un mur présente un pigeonnier

 

00660marsaspigeonniermairieIMGP2782

 

nous randonnons entre vignes et forêt

 

IMGP2785IMGP2787

 

paysage typique du pays gabaye avec des fermes importantes et pratiquant la polyculture

 

IMGP2791IMGP2794

 

retour place de l'église de Marcenais

 

IMGP2796

 

petite histoire de la maison du temple de Marcenais

Marcenais (33)

 

 

Non loin de l'hôpital de la Lande, dans la vicomté de Fronsac, les Templiers possédaient une petite commanderie qui comprenait les seigneuries de Marcenais et de Queynac, avec les paroisses de Larrivau, Magrigne et Chalauze. Si nous ne pouvons préciser l'origine de cette circonscription de l'Ordre du Temple, les archives nous fournissent les chartes de quelques-unes des donations qui lui furent faites dans le cours du XIIIe siècle.

En 1232, Guillaume Erra, chevalier du Bourg, s'était rendu dans l'église de Marcenais, où se trouvait réunie, sous la présidence d'A, abbé de Saint-Vincent du Bourg, une nombreuse assemblée, composée de seigneurs du voisinage et de chevaliers du Temple ; il venait donner à la maison de « Marcenais le moulin du Peyrat qu'il possédait sur la Saye » ; pour assurer plus de validité à sa donation, Guillaume Erra fit apposer, au bas du parchemin, les sceaux de l'archevêque de Bordeaux, de l'abbé du Bourg et des principaux seigneurs présents à la cérémonie.

 

En 1250, le Temple de Marcenais recevait encore de la libéralité d'un autre seigneur, Hélie Wilhelm, chevalier de Villegoriges, le moulin Vielh, situé également sur la rivière de la Saye.

 

Sources : Grand-Prieuré de Toulouse, M.A. Du Bourg (1883)

 

Marcenays : L'Eglise Templière de Marcenais, Construite au 12ème siècle par les Chevaliers de l'Ordre du Temple. Les Hospitaliers et les générations qui suivirent, préservèrent ce témoin de notre histoire. La Commanderie de Marcenais était une étape sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. L'église servit de moyen de défense pendant les époques troubles comme en témoignent des fortifications.

 

Au XIIIe siècle, Moulin de Charlot, Moulin à eau sur la Saye, donné aux Templiers en 1232.

Commenter cet article

Chérel 22/07/2010 18:41


Bonjour, et bravo pour votre blog, bien documenté. Juste un détail : à défaut de demander l'autorisation de publier les photos qui ne sont pas les votres (précaution qui peut vous éviter des
déboires avec certains photographes), n'oubliez pas d'en indiquer l'origine. Cela ne coûte rien et rend service à l'auteur.


Mannechez Christiane 18/04/2010 19:08


Mille fois bravos à BRIGITTE et BERNARD pour la création de ce blog !

Les photos et les commentaires sont TOP et nous permettent
de refaire avec plaisir les randos .

Merci

Christiane M


Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog