Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Rauzan

Le circuit choisi est trés vallonné, offrant de magnifiques points de vue

Longtemps vouée aux Anglais, Rauzan fut reprise par Du Guesclin et redevint définitivement française à la fin de la guerre de Cent Ans. Image1

 

Sur la place devant le château, on remarquera les décorations de la porte de cette maison (XIX ème siècle)

Image2

 Porte sculptée représentant deux caryatides et fronton décoré d’une Bacchus

Image3

Témoin du passé et de ces guerres médiévales, la forteresse de Rauzan :

Image4

la forteresse, construite sur une plate-forme ovale, est entourée de murailles étayées par de puissants contreforts. On y accède par un pont interrompu autrefois en son milieu par une barbacane, aujourd'hui disparue.Elle a été bâtie aux XIIIème et XIVème siècles, puis restaurée dans le style gothique après la guerre de Cent Ans. Le château mérite la visite pour son enceinte polygonale, son logis gothique et son haut donjon cylindrique.

imposant  donjon, et  magnifique voûte en palmier de la tour d’honneur.

Image5

Bâti sur un rocher occupé dès l'Antiquité, le château de Rauzan est construit au XIIIème siècle à la demande de Jean-Sans-Terre, roi d'Angleterre et duc de Guyenne (ancienne Aquitaine).

Témoin de la Guerre de Cen Ans, il est pris deux fois par les français, dont une en 1377 par Bertrand du Guesclin, Connétable de France, qui conduit lui-même l'assaut et grâce à qui les anglais sont chassés de Guyenne.

Il a également été l'objet d'un procès entre Henri IV, roi d'Angleterre, et Jeanne d'Armagnac, arrière petite fille de Saint Louis et épouse du dernier des Madaillan, seigneurs du château. À la mort de celui-ci, dont elle n'eut pas d'héritier mâle, elle voulut se remarier avec un français, ce que le roi d'Angleterre ne lui permit qu'à la conditon qu'elle lui cède le château.

Image6

À compter de ce moment, le château n'est plus une place forte mais devient un lieu de résidence. Puis il est progressivement abandonné et les carriers de Bordeaux exploitent le rocher qui le supporte pour faire des pierres tombales. Suite à cela, la partie nord s'écroule en 1845. À l'état de ruine au début du XIXème siècle, il est classé Monument Historique en 1862 puis occupé par les allemands pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Acheté par la commune de Rauzan en 1900, des travaux de débrouissaillage et de restauration sont entrepris à partir de 1970 avec l'aide de quelques passionnés et plusieurs campagnes de travaux ont eu lieu depuis 2005.

Image7

Le château de Rauzan

Image8

Voir également l'église romane:L'église Saint-Pierre XIIème siècle bâtie sur un plan templier, ainsi que plusieurs maisons anciennes dans le bourg, notamment les maisons fortes de la Salle et de Roquenègre.


Image1-copie-1

Dans les rues de Rauzan

Image2-copie-1

Passage ensuite devant les  Caves de Rauzan : Première Cave Coopérative Vinicole de France, avec un outil de vinification unique et des procédures de fabrication rigoureuses.

Image9

 

Image10

 

Mérignas:

Image11

 

Source et lavoir.

Image12

  Calme et serenité

Image13

 

Image14

  Château de Brugnac ( fin 15ième siècle )

Image15

 

Image16

Un joli pigeonnier...

Image17

 

Image18

Devant le château Brugnac

Il est doté d’un magnifique donjon presque imprenable Le bâtiment principal doté de fenêtres à meneaux daterait du 16ième siècle. Des mâchicoulis présents sur la tour ronde permettaient de mieux défendre le donjon. Cette tour de guet offre une vue imprenable sur les alentours. Le château de Brugnac fut construit par Jourdain de Puch selon les ordres du Roi-Duc (Roi d’Angleterre et Duc d’Aquitaine) qui souhaitait mailler son territoire de constructions amies.

Image19

 

Image20

De la vgne à perte de vue avec ici et là des "pierres levées" posées à l'entrée des chemins menant aux parcelles

Image23

 

Image24

 

Image25

 

Image3-copie-1

 

Image26

Eglise Saint Pierre (XIIème à l'origine, restaurée aux XIIIème, XIVème et XIXème

Image30

 

Image27

 

Image28

  L’église est implantée sur un point dominant d’où l’on profite d’un vaste panorama sur la vallée de la Dordogne

Image29

Château Montleau

Image31

Sainte-Florence: petite commune rurale située sur la rive gauche de la Dordogne

Eglise romane du 11ème

Nichée au pied du coteau dans un écrin de verdure, une petite église romane prolongée par un magnifique porche du XVIIIème siècle, domine un lavoir d’où coule une source dite miraculeuse. Une légende sur l’église raconte que les habitants ayant monté les pierres pour construire l’église en haut du coteau, les retrouvèrent le lendemain matin en bas. Dès lors, ils comprirent qu’ils devaient bâtir sur cet emplacement.

Sainte-Florence est également un des hauts lieux de production de plants de vigne.

 

Image32

SAINTE-FLORENCE Domaine de Villepreux

Image33

 

Image34

Une autre maison forte ,nombreuses dans le coin...

Image35

Saint Vincent de Pertignas

Occupé depuis les temps préhistoriques, c’est un des villages les plus chargés d’histoire du canton de Pujols comme en témoignent manoirs, maisons fortes ou nobles et une église du XII ème siècle

Image50.png

Eglise du XII ème siècle, classée Monument Historique, située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Image38

 

Image39

 

Image40

L'autel, les retables en bois sculpté et les peintures murales du choeur

Image51.png

 

Image43

Point de vue

Image44

  Dans les rues de Saint Vincent

Image45

Sur le chemn du retour

Image46

 

Image47

Depuis  les toits de Rauzan

Image48

 

Image1

De nouveau face au château

Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog