Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Brigitte et Bernard

Le troisième jour est celui du retour sur Carbon blanc mais avant de déposer nos sacs et malgré la pluie qui tombe fortement sur Montalivet nous nous rendons chez les locaux de l'étape qui nous ont concocté une jolie rando dans la forêt voisine

 

 

 

 

Vendays-Montalivet est une petite station balnéaire Avec une population stable de 2200 habitants, la commune accueille dans la période estivale entre 35 000 et 45 000 touristes de nationalités variées.

Dans un cadre agréable, entre Mer, Forêt de Pins et marais naturels ce village a su conserver sa vocation initiale, celui de station balnéaire. Avec plus de 10 kilomètres de plage Montalivet reste l’une des plages les plus appréciée du Médoc

Montalivet statue

 

Histoire

Il y a à peine plus de 150 ans, Montalivet n’était qu’un point sur le littoral, à l’embouchure du Gaul, petit ruisseau prenant sa source à quelques encablures de là, sous les dunes.

Celles-ci n’étaient pas, comme à présent, couvertes de magnifiques « pignadas ». Il s’y élevait bien quelques pins, quelques arbustes rabougris, comme le long de la route littorale qui va de Montalivet à Dépée, mais la végétation était surtout constituée par des ajoncs, ou des genêts.

Cette diversité de paysage va intriguer, et l’océan va devenir un atout majeur de développement. En effet, Vendays-Montalivet va prendre un nouveau tournant dans les années 1850, avec l’apparition de la mode des bains de mer. Rappelons que s’il semble aujourd’hui banal de se baigner à l’océan, longtemps celui-ci a fait peur et n’était aucunement perçu comme source de bienfaits corporels. En 1857, le Conseil Municipal de Vendays-Montalivet, sous la houlette de son maire Etienne Teyssier, décidait cependant de suivre la jeune vogue des bains de mer, et programmait l’aménagement de la première plage de Montalivet.

Montalivet ne fut jamais comme Royan, Soulac-sur-Mer ou Arcachon, une plage mondaine. Dès le départ, elle constitua ce qui, de nos jours encore, fait son charme, un havre familial de repos, de calme, de loisirs paisibles.

Enfin, notons qu’en 1945 le Centre hélio Marin de Guyenne-Montalivet, futur C.H.M voit le jour, et est le premier centre naturiste au monde.(net)

DSC04880.JPG

 

Forêt

6000 hectares de forêt nous donnent une bonne raison de faire malgré la pluie une dizaine de kilomètres autour de la maison de Danielle et Roger .

 

La forêt était la première plantée dans des temps Napoléoniens pour aider à drainer les marécages qui ont couvert la région, donc on trouvera un mélange excellent de Pin Atlantique (planté pour la récolte) et les arbres originaux des jours avant l'inclusion du bouleau.(info net)

 

La section Vendays-Montalivet fait partie de la plus grande forêt en Europe qui s'étire en bas de la région du Pays Basques.

 

 

DSC04882

 

DSC04794.JPG

 

Chez Danielle et Roger où la bonne humeur règne parmi les randonneurs  si gentiment accueilis

 

DSC04885.JPG

DSC04889

Marche Verdon 11-13 juin 2013 Ph.Martine 160

 

Pour clôturer ce séjour chacun se dirige vers le restaurant "le Marin" La cuisine est délicieuse et les plats sont bien garnis.Le chef prépare de savoureux plats de poissons servis au gré des marées et du marché.

 

DSC04891.JPG

Et toujours beaucoup d'ambiance !

Marche Verdon 11-13 juin 2013 Ph.Martine 165

 

 



Commenter cet article

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog