Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'histoire de Saint-Gervais remonte à l'ère préhistorique. De nombreux vestiges trouvés sur le territoire de la commune (au village de Tizac notamment) attestent de la présence de l'homme dès cette période.

Saint-Gervais est mentionnée dès le XIIe siècle, époque de la construction de son église romane.
Celle-ci tire son nom de l'histoire de deux frères soldats, Saint Gervais et Saint Protais, décapités en l'an 180 sous le règne de Néron. Le culte de deux frères se répandit en France et la révélation des chrétiens les amenèrent à donner leur nom à l'église de leur paroisse.
Une source passait sous l'église et au XIVe siècle, on y venait tous les ans en pèlerinage ou en procession. Cette source était considérée comme miraculeuse, guérissant le mal des ardents donné par l'ergot du seigle, qui régnait sur la France à cette époque.
La commune comprend à l'ouest une zone de terres agricoles correspondant à la vallée de la Dordogne. Cette zone provient d'alluvions déposées par le fleuve ; ce sont « les Palus » (marais). On trouve sur ces terres des vignes, des prairies et des cultures céréalières. Ces « Palus » sont traversées par un important réseau de fossés, les « Jalles », chargées autrefois d'amener les eaux usées et les eaux de pluies du haut de Saint- Gervais jusqu'à la Dordogne. Aujourd'hui, avec le développement de l'assainissement collectif, seul les eaux de pluie sont charriées vers le fleuve. Ces fossés n'en constituent pas moins un patrimoine à sauvegarder : terminés par des écluses, ils évacuent à marée descendante le trop plein d'eau au moment des fortes pluies et permettent l'irrigation des terres qui les jouxtent au moment des marées montantes.

A l'est, se trouve un plateau de terres argilo-calcaires, reposant sur un sous-sol calcaire. On y trouvait des carrières, dont les pierres servaient à la construction. Ces carrières ont été également utilisées plus tard pour l'élevage des champignons de couches.

La commune conserve une activité agricole très importante. Elle s'étend sur 558 hectares, dont 302 hectares de vignes classées en A.O.C.
Saint-Gervais compte plus de 50 entreprises, de tailles variées, sur son territoire, ce qui en fait un village vivant, au commerce local dynamique et varié.
Les associations y sont nombreuses ; les activités proposées touchent tous les publics, sportifs ou collectionneurs, amateurs de chants ou de lotos... Mais il ne tient qu’aux bonnes volontés, d’étendre le choix des possibles en s’insérant dans le tissu associatif de la commune. La population de Saint-Gervais était d'environ 1390 habitants au dernier recensement.   La réalisation récente, à l'initiative du Conseil Général, des Chemins de Randonnées permet aujourd'hui aux randonneurs de découvrir au gré de leurs pas, depuis Saint -André de Cubzac, les Moulins de Montalon et le 45e' parallèle en passant par le Château du Bouilh, nos paysages de coteaux et de vignes et quelques constructions anciennes à l'architecture intéressante.

Parimoine

- Le château des Arras, fondé au XVe siècle, donjon rectangulaire, servant à l'origine de poste militaire,
- Le château du Mas, construit au XIVe siècle, aujourd'hui demeure familiale,
- Le château du Bart, ancienne maison noble, construite dans le style « Grand Trianon », qui abrite la mairie depuis le 7 décembre 1954.
La jonction avec Prignac-et-Marcamps, permet aux plus hardis, de découvrir le site du Moron ou la Grotte de pair non-pair.

 

Présentation

Club de marche de Carbon-Blanc du CACBO Le club de marche du CACBO est ouvert à tous, il fonctionne chaque mardi après midi (de 8 à 10 kms). Un jeudi par mois pour une balade de 20 kms et un autre jeudi pour un parcours de 15 kms. Avoir bon pied et bonne humeur. Lieu de rendez-vous à Jacques Brel à 13h45 le mardi et les autres jours à confirmer selon les destinations.

Pour tous renseignements s'adresser à Monsieur Patrick VALETTE

 Mobile: 06 88 58 03 40

Email : valette.patrick@gmail.com

Articles récents

Hébergé par Overblog